Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->

Votre manuscrit a été refusé par les éditeurs reconnus au Québec ?

Voici peut-être une solution qui pourrait vous intéresser.

Ce texte est à titre informatif, la décision vous appartient et sachez que vous devez vous impliquer personnellement dans toute formule d’édition à compte d’auteur. (Loulou)

AMÉCA Édition associative est un mouvement littéraire institué par l’Association des musiciens et des écrivains de la Côte-du-Sud, qui regroupe des auteurs en une action collective visant à un changement dans le monde de l’édition.

L’amécs maintient un comité de lecture, organise des ateliers d’écriture, et suggère à ses membres le nom de personnes aptes à assister un auteur dans la préparation, la révision et la présentation de ses écrits.

L’amécs n’intervient pas dans la négociation des tarifs qui résultent d’une entente entre l’auteur et les personnes de ressources choisies par lui.

L’auteur est responsable de l’impression et de la reliure, ainsi que de la distribution de son œuvre.

Historique

2001 – Lors de l’assemblée générale tenue le 21 mai, il fut décidé que l’amécs étudie la possibilité d’aider les auteurs dans la production de leurs oeuvres.

2002 – Réunion du conseil, le 19 août 2002 : « Prenant en considération la résolution 2001-CA-15, adoptée à la réunion du 3 octobre 2001, et tenant compte de diverses démarches et rencontres avec des membres intéressés par le projet, il apparaît logique que l’amécs crée une division d’édition dont la désignation pourrait être AMÉCA Édition associative, entérinée par la résolution 2002-CA-7, et par l’assemblée générale du 27 août 2002.

Production – Impression numérique

Le premier livre édité à nos couleurs fut lancé au début de février 2004. Au 1er mai 2006, nous comptions 41 livres édités par nos membres. Dix nouveaux livres seront lancés d’ici le début de septembre prochain. Un ou deux projets de livres s’ajoutent à chaque semaine.

Nous procédons par impression numérique chez Copies de la Capitale, à Québec. Ce procédé permet de produire des livres de qualité à moindre coût. Le prix de revient pour un auteur situe entre 30 et 35 %, ce qui laisse un revenu net situé entre 65 et 70 %. S’il opte pour une impression de 50 livres, ce que nous suggérons fortement. L’auteur couvre ses frais après la vente de 15 ou 20 livres. La vente de la balance lui permet d’accumuler des sommes qui couvrent une deuxième édition, ou bien la production d’un autre titre. Les membres de l’amécs peuvent réussir ce coup de force à cause de l’entraide qui existe entre ses membres.

Cette manière de procéder protège nos membres contre certains éditeurs à compte d’auteur qui chargent des prix variant entre 4 000 ou 6 000 $ pour produire un nombre de livres qui dépasse la logique et qui laisse l’auteur avec un inventaire inutile sur les bras.

Nous avons appris, dans un article signé par Didier Fessou dans Le Soleil du 23 avril 2006, que des éditeurs de la Côte ouest des États-Unis et du Canada, recourent à un tirage sur photocopieuse numérique pour imprimer une quantité de livres qui répond à la demande. « Cette manière d’imprimer est à la fois très efficace et très économique. Pas de gaspillage, pas d’invendus, pas de livre en dépôt chez les libraires, pas d’escompte aux détaillants, pas de tataouinage. »

Nous avons opté pour l’impression numérique voilà plus de deux ans, grâce à l’expertise des Copies de la Capitale. Nos livres y sont imprimés et reliés de façon professionnel. Une éditrice les a examinés, et elle fut étonnée de réaliser que nos livres se comparent avantageusement à ceux produits ailleurs.

Site Web

D’ici quelques mois, nous mettrons en marche un site Web sous les noms Amécs/Améca. Tous nos membres y seront mentionnés, et les oeuvres des auteurs seront identifiées. Nous pourrons établir des liens afin que ceux qui consultent notre site puissent rejoindre celui de nos membres ou d’autres organismes. Il sera alors possible pour les amateurs de commander un livre auprès de nous ou auprès de l’auteur.

Nous avons aussi étudié la possibilité de permettre une copie via Internet, mais un sondage auprès des lecteurs nous a permis de conclure que les gens aiment mieux lire un vrai livre qu’on peut lire en tout temps, et même le transformer en livre de chevet. Le plaisir de lire un vrai livre ne se retrouve pas dans la lecture sur un écran ou sur une liasse de papier de format lettre.

L’Association organise des ateliers d’écriture et de mise en page pour ses membres, de façon gratuite.

Nous fournirons d’autres précisions dans notre prochain bulletin. N’oubliez jamais que nul n’est mieux servi que par lui-même.

Robert Fradet
Président
62, rue Principale
Saint-Raphaël Québec GOR 4CO

Tél: (418) 243-3771

COURRIEL