Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

Benjamin Franklin nous regarde, encore aujourd’hui, et nous fait un clin d’oeil, un salut plein de diférence de la part des pères fondateurs.

Homme d’affaires des grandes villes qui franchit en deux enjambées les échelons de la société, du tablier de petit commerçant au rang d’inventeur, jusqu’à la table des rois, il nous semble plus froid comme le marbre de ses statuts, mais bien fait en chair.

Dans cette biographie riche de verve et d’esprit, l’auteur raconte le regard que Franklin semble nous adresser de l’avant-scène historique de son temps, de ses yeux qui brillent derrière les verres de ses lunettes neuves.

En ramenant Franklin à la vie, l’auteur lève le voile sur l’homme qui a aidé à définir sa propre époque et à bâtir la nôtre.

Il fut, durant les quatre-vingt-quatre années qu’il vécut, le scientifique, l’inventeur, le diplomage l’écrivain et le stratège économique de l’Amérique, et, bien qu’il ne fût pas le plus profond des penseurs politiques, on ne peut dénier qu’il en fut le plus pragmatique.

Il prouva, en faisant voler un cerf-volant, que les éclairs étaient des phénomènes électriques et inventa la tige métallique, le paratonnerre, qui pouvait les apprivoiser.

Il chercha des moyens pratiques de minimiser les fumées charbonneuses des foyers domestiques et de renverser le vent de corruption qui soufflait sur le Commonwealth.

Il organisa l’assermentation de constables de quartier, traita des alliances internationales, instaura des institutions régionales et des bibliothèques, et élabora les textes de lois nationales.

Il combina deux types de lentilles pour créer les lunettes à double foyer et deux concepts de représentations politiques pour forger le compromis fédéral de la nation.

Et bien plus encore….

Dans ce récit coloré et intime, WALTER ISAACSON nous invite à effeuiller jusqu’aux plus hautes branches l’arbre de la vie poignante de Franklin, de ses jeunes jours en tant que fugitif jusqu’aux triomphes de l’homme d’État, du scientifique et du père d’une nation.

BENJAMIN FRANKLIN.
UNE VIE AMÉRICAINE
Walter Isaacson
Traduction Mathieu Fleury
LES ÉDITIONS ADA
Collection Divers
2008 – 656 pages – 34,95$

LES ÉDITIONS ADA