Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

Jean Lebatty vit quelques fois à Victoria, en Colombie-Britannique… quand il n’est pas ailleurs!

Dans Bravade, bravoure et bavardage – Randonnée sur la côte Ouest, l’auteur nous fait partager un de ses voyages.

Sur un coup de tête, un couple décide de parcourir le sentier de la côte Ouest, à l’ouest de l’île de Vancouver.

Une promenade dans la forêt humide tempérée au bord du Pacifique, mais aussi, sur un des sentiers considérés comme parmi les plus difficiles au monde.

Ni l’une, une jeune fille moderne, ni l’autre, son père, plus tout jeune, épicurien bougonnant, n’ont l’expérience, ni la préparation physique pour cette épreuve.

Ils s’en sortiront cependant, malgré la fatigue et quelques frayeurs, tout en s’ajustant l’un à l’autre.

Il pourront même profiter du magnifique écosystème pour discourir sur des problèmes relatifs à l’environnement, le choc des cultures, le sens de l’exploration et la signification des civilisations.

On y parle des Indiens de la région, d’un peu d’histoire locale, du sentiment que découvrir une nouvelle région ; une chose nouvelle, n’est jamais qu’une redécouverte par un nouveau regard.

La confrontation du concept d’une nature vierge et celui de la civilisation est ici évalués « sur le terrain » avec leurs avantages et inconvénients.

Si le roman effleure certains problèmes qui passent pour philosophiquement importants à notre époque, l’humour, associé à une certaine tendresse, reste le thème principal de cette aventure.

Critique de Paul Genuist

BRAVADE, BRAVOURE ET BAVARDAGE
RANDONNÉE SUR LA CÔTE OUEST
Jean Lebatty
LES ÉDITIONS DE LA NOUVELLE PLUME
(Régina, Saskatchewan)
2005 – 107 pages – 19,95$

Pour découvrir des auteurs francophones de l’Ouest

LES ÉDITIONS DE LA NOUVELLE PLUME