Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique spectacles ->

Quelle soirée d’enfer!!!

Comme personne ne voulait conduire de Joliette à Montréal, on a pris un voyage organisé, autobus de luxe et billet de spectacle… 45,00/personne.

Tout d’abord, Broue est présenté au Théâtre Olympia sur la rue Ste-Catherine.
Nous avions des billets au balcon… Je mesure (excusez l’ancien système!) 5’4″, j’étais assise « drette comme un piquette »; imaginez Luc qui mesure 6′.
Il avait un genou à l’est, l’autre à l’ouest et cela grâce à notre gentillesse qui lui a permis d’empiéter sur notre espace vital minimal…

Il devait faire 85 degrés f. dans ce « pit ».

Chose des plus curieuses, les gens ont le droit de fumer, de boire, de transporter leur bière à leur place. J’ai même eu droit à une fille qui a mangé son sac de chips durant toute la deuxième partie du spectacle….
vraiment super…. et d’un respect pour les autres.

Durant le spectacle, les gens se lèvent, reviennent avec leur consommation, retournent fumer à l’arrière, faire leur petit pipi et se repointe à leur place… C’est un va-et-vient continuel…. On voit ça au Club Soda ou au Spectrum, ce sont des bars à spectacles. Dans un théâtre à gradins, jamais vu ça de ma vie…

Autre chose très intéressante également, quand j’ai voulu baisser le siège de mon banc, j’ai remarqué 2 gommes collées sous le banc, une verte et l’autre rosée… de plus, j’avais les deux pieds collés au sol par un liquide inconnu qui avait séché. JE VOUS LE JURE !!!

À l’entracte, tout le monde se précipite à l’arrière, au balcon, et ça boucanne…ce qui fait comme une petite brume quand tu regardes vers l’avant. En bas, c’est pire…. c’est un nuage que tu traverses quand tu descends du 2e… La ventilation est très efficace…. toute la boucanne reste là…les yeux te piquent, tu sens le yable…

BROUE MAINTENANT: BROUE, c’est une pièce écrite il y a 20 ans, que j’avais vue au tout début et que j’avais trouvée drôle…Pour Luc et les amis c’était une première.

Ça se passe dans une taverne et ce sont des tableaux de différents personnages qui hantent les tavernes: l’épais, le gars de la construction, l’ivrogne, le pompier, le père et le fils etc… 3 comédiens font tous les personnages…

Vingt ans plus tard… elle n’a pas évoluée d’un iota, ce qui en fait une pièce complètement dépassée… dès qu’un des comédiens dit TABARNAC, la foule s’exclaffe de rire…. le cul…on n’en parle pas… le vomissage et le pissage non plus….

J’ai trouvé 2 tableaux drôles… l’anglais qui se retrouve dans la taverne un peu par hasard et le p’tit speedy qui est pyromane… le reste j’aime autant ne pas dire ce que j’en pense.

JE N’Y COMPRENDS RIEN!!!! Les pièces de Tremblay, même si elles ont 20 ans, sont des chefs-d’oeuvre du théâtre québécois… et on les présentent 1 fois tous les 10 ans, pour quelques représentations et ça nous rappelle une époque… et Marcel Dubé et combien d’autres…

Mais BROUE, 2190 fois depuis 20 ans sans pratiquement pas de relâche???? JE NE COMPRENDS PAS !!!

Quand nous sommes sortis du théâtre, nous nous sommes tous regardés et nous nous sommes dit: « On a fait un m… beau voyage en autobus pour 45.$/p.! »

Arrivés à la maison, on a enlevé nos manteaux qu’on a suspendus sur la corde à linge dehors, nos vêtements à la laveuse et nous-mêmes à la douche… et les 5 autres personnes avec nous ont fait la même chose…

TU PARLES D’UNE SOIRÉE D’ENFER !!!!

Et vous me connaissez depuis le temps que je fais des chroniques…. je suis une chroni-coeur comme dit mon patron… mais là !!!!