Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteurs québécois - Essais, biographie, documents ->

Écrire un haïku, c’est observer et nommer l’instant présent.

Au tour du lecteur de rêver, de croire à l’écriture et de saisir cet instant.

Comme Horace l’eût écrit : Carpe diem.

Cette anthologie regroupe quatre-vingts poètes, quarante francophones et autant d’anglophones.

Elle comprend 320 haïkus, soit quatre par auteur, et seuls les textes liminaires ont été traduits.

Le haïku est une occasion
de retourner à l’école du regard,
une occasion aussi de reprendre
contact avec l’Humain
et avec la Nature.

DIRECTION :

FRANCINE CHICOINE vit à Baie-Comeau depuis plus de 35 ans. Elle se consacre aujourd’hui à l’écriture et à la promotion de la littérature.

Elle a publié six livres, dirigé des ouvrages collectifs et collaboré à plusieurs recueils et revues littéraires.

Elle anime régulièrement des ateliers littéraires et est à l’origine d’événements littéraires où les mots et les arts montent sur scène pour dire leur plein de sens.

CARPE DIEM
ANTHOLOGIE CANADIENNE DU HAÏKU
CANADIAN ANTHOLOGY OF HAIKU
Sous la direction de Francine Chicoine
Terry Ann Carter
Marco Fraticelli
LES ÉDITIONS DAVID
BOREALIS PRESS
Collection Voix intérieures Haïku
2008 – 208 pages – 18,95$

Parcourez le site de cet éditeur, vous y découvrirez de merveilleux auteurs :

LES ÉDITIONS DAVID

BOREALIS PRESS

Quelques titres de cette collection présentés chez Planète Québec

Arbres lumière – Haïkus + critique d’Uparathi
La lenteur du monde
Corps sauvage
Lueurs de l’aube
Tout ce blanc près de l’oeil
La patience des cerfs-volants suivi de Le bruissement des cendres
Entre les murs de la Baltique
La lenteur au bout de l’aile
Rêves inachevés
L’étreinte ne sera plus fugace
Nid de brindilles – Haïku
Percées de soleil – Haïku
Du vertige et de l’espoir. Carnets africains
Circatrices
Carpe Diem – Anthologie canadienne du Haïku