Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

Le livre dont je vais vous parler a déjà fait l’objet d’une chronique de ma part à mes amies et amis internautes avant que je ne devienne chroniqueure de la Revue Planète Québec.

Toutefois, comme M. Bruno Hébert vient de remporter l’important Prix des Libraires la semaine dernière pour le meilleur livre québécois de l’année et comme celui-ci s’est mérité une bourse de 2,000.00 de la part du Salon du Livre de Québec, j’aimerais partager avec vous ce que j’en ai dit à l’époque de sa parution.

C’EST PAS MOI, JE LE JURE!

BRUNO HEBERT

Editions Boréal – 196 pages – $19.95

Léon Doré est un enfant comme les autres, qui voudrait que ses parents s’aiment et qui croit que la musique est faite pour être jouée. Seulement, le vent du diable souffle parfois à son oreille et le pousse à se lancer dans des aventures périlleuses. Alors, personne ne le comprend plus, sauf son amie Clarence. C’est ainsi qu’il se rendra, en sa compagnie, jusqu’à la rue de l’Anse. Après avoir vaincu leur peur et percé le mystère de l’âme, il y découvrira que même ceux que nous aimons peuvent nous trahir.

OPINION:

Voici l’histoire d’un petit garçon de 5 ans qui vit dans son monde imaginaire. Il n’a qu’une seule amie: Clarence avec qui il vivra l’aventure de sa vie, l’aventure d’une vie. Bruno Hébert est un auteur à l’esprit débridé. Son écriture est magnifique. Sa fantaisie n’a pas d’égale. On suit le petit Léon, pas à pas, dans sa grande aventure et on en ressort héberlué à la dernière page. Le livre qui m’a le plus séduite depuis le dernier roman de Marie Laberge, Annabelle…

Félicitations M. Hébert; ce fut une joie pour moi de vous rencontrer à Joliette lors de notre Salon du Livre à la Librairie Villeneuve et je suis encore plus heureuse de savoir que vous avez gagné ce prix prestigieux!