Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

Le lien qui unit des jumelles est plus fort que tout. Plus fort que la mort…

Entre la Georgie et Philadelphie, un thriller psychologique inoubliable.

Quand elles étaient petites, Marina et Susannah partageaient tout.

Dans le secret de leur chambre, le soir, elles se racontaient leurs rêves et leurs espoirs.

Vingt ans plus tard, Marina est retrouvée morte, assassinée.

Son meurtrier court toujours et Susannah est hantée par le dernier coup de fil de sa soeur, celui auquel elle n’a pas répondu, celui qui l’aurait peut-être sauvée.

Elle est hantée, mais aussi terrifiée par une série d’étranges incidents : harcèlement téléphonique, vandalisme, et puis cette sensation étouffante d’être suivie, surveillée par quelqu’un qui semble tout connaître de son histoire.

Qui peut bien lui en vouloir ?

Susannah serait-elle en train de perdre la raison ?

Les réponses se trouvent dans son passé, au milieu des secrets et des mensonges.

Et le temps presse…

L’AUTEURE :

LUCRETIA GRINDLE est américaine et partage son temps entre les États-Unis et son pays d’adoption, l’Angleterre.

Après avoir exercé la profession de journaliste et avoir voyagé en Europe, en Inde et au Canada, elle se consacre désormais pleinement à l’écriture.

Ce titre est son premier roman et a été plébiscité outre-Atlantique dès sa parution.

COMME UN CRI DANS LA NUIT
(The Nightspinners)
Lucretia Grindle
Traduction : Oristelle Bonis
LES ÉDITIONS BELFOND
Collection : Nuits noires
2004 – 348 pages – 34,95$ – 19,20 euros

Ont fait l’objet d’une chronique chez Planète Québec : (nuits noires)

Une seconde d’inattention
La morsure du mal
Une affaire de vengeance
Les millionnaires
La dernière audience
La chute de John R
Voleurs d’enfants
Comme un cri dans la nuit

LES ÉDITIONS BELFOND