Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->


Il y a 15 ans, j’assistais à la pièce de Michel Tremblay, « C’t’a ton tour Laura Cadieux ».

À l’époque j’avais été bien impressionnée par le texte et la performance de Manon Gauthier. J’en avais même acheté le texte à la librairie. Puis, j’ai oublié…

Lorsque le film de Mme Filiatrault est sorti en salle, j’y suis allée et je me suis bien amusée… J’ai trouvé et je trouve encore que c’est une très bonne comédie. Comme je l’avais dit dans ma chronique, j’avais aimé les comédiennes et Mme Therrien qui cherche le tit-gars m’avait fait rire aux larmes. Toutefois, il y avait quelque chose qui manquait et je n’étais pas capable de dire quoi…

Jeudi soir, j’ai assisté à la pièce dans le Foyer de la Salle Rolland Brunelle (120 personnes et on aurait entendu une mouche voler !!!) et j’ai compris…

Décor: une estrade, une chaise, des « spots », une persienne suspendue…. et UNE COMÉDIENNE (Manon Gauthier).

UNE PRÉSENCE EXCEPTIONNELLE, une comédienne exceptionnelle, qui nous prend à témoin de son placottage et des énormités qu’elle déballe tout à fait naturellement..

Seule pendant 2 heures sur scène, nous écoutons Laura, qui attend son tour lors de son rendez-vous chez le médecin, nous raconter tout ce qui s’est passé pour s’y rendre avec son tit-gars et tout ce qui se passe dans cette salle d’attente…

Prenant les miniques de chaque personne qui attend, elle nous raconte ces 4 heures d’attente. Faut arriver de bonne heure pour prendre son numéro; c’est-à-dire qu’elle arrive à 12:30 pour avoir le plus petit numéro et passer en premier lorsque le médecin arrivera à 16h00!!

C’est le rendez-vous et l’activité les plus importants de sa semaine. Elle ne vit pratiquement que pour ces 4 heures d’attente.

Et chaque personnage arrive à la queue leu leu et s’intègre au groupe ou est expulsé…

Laura est drôle, profondément humaine et dangeureusement d’attaque. Elle n’épargne rien ni personne: policiers, religieux, immigrés, conducteurs d’autobus, parents et amis ont tous droit à sa médecine. Gloup !!!

Malgré son rire, on sent en elle toute sa détresse, la petitesse de sa vie, ses peines et ses révoltes. Même si elle sacre comme une charretière, ces sacres ne servent jamais à faire un « punch » final de phrase pour faire rire… ils démontrent plutôt sa rage et son impuissance…

Même si elle a 15 ans, cette pièce est toujours très actuelle dans le milieu où évolue Laura et elle le sera toujours, car il y aura toujours des pauvres, des démunies, des désespérés.

MANON GAUTHIER, comédienne. EH! LES PRODUCTEURS DE SPECTACLES, RÉVEILLEZ-VOUS
je veux la voir dans d’autres rôles aussi !!!

Pour lire les chroniques précédentes, voir plus bas…