Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique spectacles ->

L’équipe du FestiBlues de Montréal est très fière d’annoncer le grand succès de sa deuxième édition ayant eu lieu les 20, 21 et 22 août dernier.

Nos bluesmen Québécois, Bob Harrisson, Steve Hill, Carl Tremblay, Rick L. Blues, de même que Wang Dang Doodle nous ont tous permis d’atteindre et de surpasser nos objectifs.

Le FestiBlues a attiré plus de 5000 personnes, soit plus du double de l’assistance de son édition ’98.

La foule, enthousiaste, composée d’enfants, d’adolescents et d’adultes de toutes les nationalités s’est éclatée aux rythmes des bluesmen invités.

Le travail acharné et dévoué des jeunes, des bénévoles et du comité organisateur du FestiBlues de Montréal lui ont permis de remettre un chèque de 25 000$ à la Fondation Jeunesse de Bordeaux-Cartierville.

De plus, le FestiBlues a pu assurer le fonds de roulement pour sa troisième édition.

D’autre part, c’est avec une grande joie que Pénélope McQuade réitère son expérience en tant que porte-parole pour le FestiBlues de Montréal qui aura lieu l’an prochain les 18, 19 et 20 août 2000.

Le FestiBlues espère cette fois remettre la somme de 30 000$ à la Fondation Jeunesse.

Dimanche soir, pour le jam session final, les invités spéciaux de Bob Harrisson ont ébloui.

Thomas Chapland, un jeune guitariste âgé de seulement 15 ans, directement venu de la ville de Bordeaux en France, a soulevé la foule après seulement quelques notes. Il a fait sa marque au Festival International de Jazz de Montréal en assurant la première partie de Bob Walsh, et nous n’avons pas fini d’entendre parler de ce jeune prodige.

De son côté, Ryan Smith, le gagnant du concours de guitaristes CHOM FM, a pour sa part, eu la chance de jouer en compagnie de Bob Harrisson et Rick Weston.

Quoiqu’un peu nerveux, Ryan, un jeune lavalois de 17 ans, s’en est très bien tiré.

Les autres invités surprise à savoir Gina Seram, Lise Bernatchez, et Karine Brassal, trois chanteuses de grand talent et Rick L. Blues ont participé à ce jam session.

Pour terminer le tout en beauté, Carl Tremblay est venu achever l’assistance déjà au bord du délire.

Finalement, l’équipe du FestiBlues de Montréal tient à remercier une fois de plus la CDEC Ahuntsic-Cartierville, Emploi-Québec et la Ville de Montréal, ses trois principaux partenaires, de même que la London Life, son commanditaire officiel.

Un merci tout spécial au PDQ #10, au CLSC de Bordeaux-Cartierville, à l’Hôpital Sacré-Cœur, ainsi qu’à la Table de concertation jeunesse de Bordeaux-Cartierville pour leur énorme soutien aux organisateurs de l’événement.