Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

Diamonhead, le missile de tous les dangers

Mack Bedford, officier du SEAL, commando d’élite de l’US Navy, a abattu douze jihadistes irakiens désarmés qui semblaient pourtant sur le point de se rendre.

À sa décharge, Bedford avait vu quelques instants plus tôt quatre de ses camarades périr carbonisés dans des chars frappés par des missiles guidés Diamondhead, pourtant interdits par le Conseil de sécurité des Nations unies.

Le Diamondhead transperce en effet les blindages les plus épais et sa tête, munie d’un gaz mortel, s’embrase quelques secondes après l’impact.

Jugé en Cour martiale, Bedford est renvoyé de l’armée.

De retour chez lui, il retrouve le train-train d’une ville de chantiers navals du Maine au bord de l’asphyxie, faute du renouvellement de commandes de l’État français.

Il doit aussi faire face à l’évolution alarmante de la maladie génétique de son fils de sept ans, que seule une opération au-dessus de ses moyens pourrait sauver.

Bedford est alors approché par le patron d’un chantier naval, qui lui propose un million de dollars pour éliminer le Français Henri Foch, responsable du déclin de sa ville.

Cet industriel est de surcroît le fabricant des terribles Diamondhead, qu’il continue à écouler malgré l’interdiction…

Et Foch n’est-il pas aussi cet homme aperçu en Irak, peu avant la mort de ses quatre compagnons d’arme ?

Animé autant par la volonté de sauver son fils que par le désir de revanche, Bedford entend, à sa manière, rétablir une certaine justice…

Mission doublement délicate : il doit désormais agir en solo alors que Foch, candidat à la présidentielle, est le favori des sondages pour devenir le futur hôte de l’Élysée…

L’AUTEUR :

PATRICK ROBINSON est né en 1940 dans le Kent. Journaliste de formation, il a écrit plusieurs biographies et documents avant de se lancer dans la fiction. Avec Nimitz (Albin Michel, 1998), il entamait une série de huit technothrillers mettant en scène l’amiral Arnold Morgan, dont SS Seawolf, Mutinerie sur le Shark et Barracuda 945 (Albin Michel, 2000 à 2005). Il partage son temps entre l’Irlande et Cape Cod (Massachusetts).

DIAMOND HEAD
Patrick Robinson
LS ÉDITIONS L’ACHIPEL
Suspense
2011 – 430 pages – 29,95$ – 22,00 €

Découvrez tous les titres publiés chez cet éditeur :

LES ÉDITIONS L’ARCHIPEL

Les 50 lois des femmes qui réussissent
Les armes chimiques et biologiques
C’était les années 50
Vincent, gentilhomme galant – 1. Le naïf libertin
Bons baisers du tueur
N’ayez crainte
Je bosse enfin à la télé
Qui a tué Toutankhamon
<a href="http://www.planete.qc.ca/culture/livres/etrangersbestseller/etrangersbestseller-2662011-186779.html"Diamond Head