Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->


Un huit couché sur le côté. Le signe de l’infini.

C’est du moins ce que veulent y voir les locataires d’un immeuble vétuste qui, tous les huit du mois, se réunissent pour tenter de faire la lumière sur la disparition, quarante ans plus tôt, de celles qui auraient habité l’appartement numéro huit.

Entre les épanchements de la vieille demoiselle du Deux, la nervosité du couple du Trois qui aspire à des révélations et à des dénonciations, les charges et les emportements du locataire du Six, la présence énigmatique et silencieuse de cet Anglais du Sept et l’inquiétude de l’Homme du corridor, tout pousse les locataires à nourrir cet étrange rituel que celui de ces réunions qui ont cours depuis huit ans et qui, nécessairement, révélera les liens véritables qui les enchaînent à ces deux femmes prétendument disparues sous le signe de l’infini.

En 2003, chez cet éditeur, SYLVIE NICOLAS publiait Le Sourire de Little Beaver, un roman bref et percutant qualifié par la critique de « lumineux ».

Son nouveau roman est tout entier façonné de rumeurs, de présomptions, d’allusions, d’impressions et donne à découvrir des personnages singuliers, théâtraux, poétiques, mais aussi d’une irrésistible drôlerie.

L’AUTEURE :

Poète, romancière, nouvelliste et animatrice radio, SYLVIE NICOLAS repousse, dans chacun de ses livres, les frontières entre les genres et les formes. Son écriture rythmée et parfois incantatoire donne naissance à des images singulières et le plus souvent inattendues.

À ce jour elle a publié plus d’une vingtaine de titres dont onze pour la jeunesse.

En 1998, elle reçoit le premier prix du Concours international de poésie La Porte des Poètes (Paris) pour comme si mon amour.

En 1999, son roman jeunesse Célestine Motamo (Loup de Gouttière) est en nomination pour le Prix du Gouverneur général.

La même année, elle reçoit le premier prix (littérature) du concours Liberté, égalité et citoyenneté… au Québec du ministère des citoyens et de l’Immigration pour son poème Des jupons d’histoires.

DISPARUES SOUS LE SIGNE DE L’INFINI
Sylvie Nicolas
LES ÉDITIONS QUÉBEC AMÉRIQUE
Collection Littérature d’Amérique
2006 – 224 pages – 19,95$

LES ÉDITIONS QUÉBEC AMÉRIQUE