Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->


DORTOIR DES ESSEULÉS

On nous raconte l’histoire étrange, insolite d’Anissa et d’Alexandre, de leur solitude qui les aspire comme un souffle fort.

La musique du désert grince dans leurs têtes et appelle à la claustration, aux choix délibéré de vivre seul.

Grâce à la narratrice, nous les suivrons pendant un an.

Voici un court extrait:

« Anissa a crié, puis elle a ri. Mais un rire qui glace le sang. Tout à fait. Puis elle s’est effondrée comme si la pression de l’eau devenait trop forte. Tous ses muscles se sont relâchés et elle a pleuré.
Dans sa tête, plus rien. Le vide, le noir, la panique. On ne sait pas pourquoi cette crise.
La panique donnait de grands coups de pieds à la raison qui faisait disparaître la dignité. »

OPINION:

À peine sortie elle-même de l’adolescence, Véronique Marcotte nous arrive avec un roman moderne, écrit par une jeune femme d’aujourd’hui, en son temps d’aujourd’hui.

En toute franchise, je n’ai jamais lu un texte pareil: frappant, déroutant. Une écriture drue, une écriture crue mais jamais vulgaire, des phrases courtes qui claquent et qui nous portent à lire rapidement, de façon saccadée.

On nous y dépeint la solitude, l’obsession, la folie, l’enfance, la peur de la possession avec une telle force qu’on ressent soi-même ces émotions.

D’autres phrases tellement belles qu’on a de la difficulté à croire que l’auteure ne soit pas plus vieille.

Une grande intériorité, un sens aigu de l’observation ou du vécu personnel. Je ne sais pas d’où lui viennent ces pensées… mais elle a une façon superbe de nous les transmettre.

Un livre pour les jeunes qui s’y reconnaîtront peut-être ou qui croiront reconnaître un être marginal parmi eux ou pour les adultes afin de démystifier justement ces êtres que la vie a écorchés vifs.

DORTOIR DES ESSEULÉS
Véronique Marcotte
ÉDITIONS GLANURES
126 pages – 18,95 $

Pour lire les chroniques LIVRE précédentes, cliquez sur AUTRES TEXTES plus bas.