Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

Après Il faut qu’on parle de Kevin et La Double Vie d’Irina, Lionel Shriver passe à nouveau le couple au vitriol de sa plume impitoyable. Un roman magistral sur le pouvoir, l’ambition et le mariage, une brillante déconstruction du sentiment amoureux, pour une réinterprétation virtuose de la guerre des sexes.

Un soir, à New York, lors d’un match de tennis improvisé, Willy rencontre Eric.

Elle est joueuse professionnelle, battante et accrocheuse, il est tennisman dilettante mais étonnamment doué.

Entre eux, c’est le coup de foudre. Ils se marient. Et les difficultés commencent.

Car la douceur des débuts dans l’Upper West Side fait bientôt place à la compétition.

Une rivalité professionnelle et amoureuse acharnée, jusqu’à l’ultime balle de match, ce moment décisif où aucune faute n’est plus permise et où Willy aura à faire un choix crucial.

« Ce roman est moins un livre sur le tennis que sur le mariage ? un sport légèrement différent. »

– Lionel Shriver

« Un roman jubilatoire et ironique sur la guerre du sexe, aiguisée par la langue brillante et caustique qui caractérisait Il faut qu’on parle de Kevin. »

– The Observer

« Lionel Shriver tient le rythme de ce roman comme un champion de tennis contrôlerait un match : elle ralentit, épuise les personnages, puis les entraîne à nouveau. Les dialogues claquent sous la rage, la frustration et la causticité. Shirver n’a jamais peur de s’attaquer aux grandes questions, et son roman est impossible à lâcher. »

– The Independent

L’AUTEURE : LIONEL SHRIVER

Née en Caroline du Nord de parents très religieux, Lionel Shriver a très tôt fait preuve d’une grande détermination. À huit ans, elle affirme qu’elle ne sera jamais mère ; à quinze ans, elle décide de prendre un prénom masculin (son vrai prénom est Margaret-Ann). Après six romans qui ont connu une publication confidentielle aux États-Unis, elle entreprend l’écriture d’un récit inspiré de la tuerie de Columbine. Il faut qu’on parle de Kevin (Belfond, 2006) a connu un éclatant succès de par le monde et a remporté l’Orange Prize en 2005.

DOUBLE FAUTE
Lionel Shriver
LES ÉDITIONS BELFOND
Littérature étrangère
2010 – 456 pages – 29,95$ – 21,50 €

Découvrez tous les titres publiés chez cet éditeur :

LES ÉDITIONS BELFOND

Titres chez cet éditeur présentés chez Planète Québec en 2009 dans la catégorie « Auteurs hors-Québec » :

Quitter le monde
Lexi Smart a la mémoire qui flanche
La disparue du désert
Le tumulte des vagues
Le Cycle des Sept – 1. Le serment
Le Cycle des Sept – 2. Le rituel
Le Cycle des Sept – 3. La pierre païenne
Kolyma
Là où les chemins nous mènent
Sans laisser d’adresse
Sashenka
Amours & autres enchantements
Meurtre dans un jardin indien
Très chère Sadie
Les amants de la terre sauvage
Les nuits de Malibu
L’enfant d’Emma
Double Faute