Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique spectacles ->


Samedi 30 octobre
Salle Rolland-Brunelle de Joliette

DUROCHER LE MILLIARDAIRE
Texte et mise en scène ROBERT GRAVEL
Texte de l’intellectuel Alexis Martin

Maurice: Luc Proulx
Danny: Luc Senay
Anne: Chantal Lamarre
Monsieur Durocher: Jacques L’Heureux
M’Boke: Didier Lucien
Élisabeth: Violette Chauveau
Jean-Pierre: Claude Laroche
L’intellectuel: Alexis Martin


La pièce commence dans le noir… On entend des gens dans une voiture qui discutent, ils sont trois. On entend les clignottants lorsque le conducteur tourne à droite et à gauche. Ils se rendent chez une personne qui semble bien riche et qui habite un quartier huppé.

Puis la lumière s’allume et nos deux gars (Luc Proulx et Claude Laroche) ainsi que la fille (Chantal Lamarre) sont devant un immense portail ouvragé. Ils sonnent et un valet noir (Didier Lucien) vient leur ouvrir la porte. Ils entrent dans un immense parc avec piscine, hutte pour le portier sénégalais et une bécosse plaquée or.

Le portier les fait asseoir près de la piscine et par la conversation, l’on apprend que ce sont trois cinéastes, qui ont déjà rencontré Monsieur Durocher (Jacques L’Heureux) dans un avion, et qu’ils viennent pour lui demander de financer leur film.

Pour Monsieur Durocher, la pauvreté est une tare, la charité une vilenie et l’argent fait littéralement le bonheur.

Durocher, comblé sans être blasé, roule sur l’or et sa santé, ses amours, ses deux grands enfants (Luc Senay, en homosexuel et Violette Chauveau, en ex-étudiante de la Sorbonne), ses sculptures, sa château et tous ses biens.

Ce qui débute par une simple rencontre d’affaires, tournera lentement en vinaigre; car la jalousie vient piquer les cinéastes. Et l’alcool aidant….

OPINION:

DUROCHER LE MILLIARDAIRE est une pièce sans entracte…. les pièces que je préfère…

Durocher, malgré sa très grande richesse, est charmant. Pour lui, c’est une évidence que l’argent fait le bonheur…. Et il le prouve, tout au long de la pièce…. À le regarder, on en est convaincu nous aussi !!! Le malheur peut frapper tout le monde, alors aussi bien être riche pour le surmonter… et soyons heureux en profitant de tout ce qui est disponible sur terre, que ce soit matériel ou intellectuel.

J’ai souri presque tout le temps. J’ai ri à plusieurs répliques ou silences. Et j’ai mis au moins 5 minutes à me remettre du rire incroyable qui m’a foudroyé lors d’une scène mémorable de piscine. Je pleurais à chaudes larmes.

J’ai jamais tant ri d’une scène au théâtre!!! C’était hallucinant !!!
Et à chaque fois que quelqu’un replongeait, ça me reprenait… je n’oublierai jamais cette histoire !!!

Puis, à la fin, nous arrive comme un présentateur de nouvelles(Alexis Martin), qui traverse la piscine comme s’il marchait sur l’eau, et qui vient nous débiter une suite de 1 000 mots qui ne font pas un discours cohérent… En fait, c’est tellement intello. qu’on n’y comprend absolument rien; ça semble résumer tout ce qui s’est dit dans la pièce.

Des comédiens qui jouent parfaitement leur rôle; à croire que ça n’est justement pas des rôles.

Le seul petit hic: j’étais derrière et souvent j’avais de la difficulté à entendre… ou ils parlaient pendant que les gens riaient encore et j’en perdais un petit bout…

UNE TRÈS BONNE SOIRÉE !!!