Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

Paris, juillet 1942 : Sarah, une fillette de dix ans qui porte l’étoile jaune, est arrêtée avec ses parents par la police française, au milieu de la nuit.

Paniquée, elle met son petit frère à l’abri en lui promettant de revenir le libérer dès que possible.

Paris, mai 2002 : Julia Jarmond, une journaliste américaine mariée à un Français, doit couvrir la commémoration de la rafle du Vél d’Hiv.

Soixante ans après, son chemin va croiser celui de Sarah, et sa vie changer à jamais.

Elle s’appelait Sarah, c’est l’histoire de deux familles que lie un terrible secret, c’est aussi l’évocation d’une des pages les plus sombres de l’Occupation.

Un roman bouleversant sur la culpabilité et le devoir de mémoire, qui connaît un succès international, avec des traductions dans vingt pays.

« Une oeuvre forte qu’on n’oubliera pas de sitôt ».

– Patrick Poivre d’Arvor, Marie-France

ELLE S’APPELAIT SARAH
Tatiana de Rosnay
LES ÉDITIONS LE LIVRE DE POCHE # 31002
Texte intégral
2008 – 403 pages – 12,95$ – 6,95€

Découvrez tous les titres parus chez cet éditeur :

LES ÉDITIONS LE LIVRE DE POCHE