Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

Dans l’île de Hokkaido, où il tourne ce qui doit être son chef-d’œuvre, le grand réalisateur Inoue, quatre-vingts ans, attend.

Il attend de retrouver la lumière qui flottait sur Nankin en 1937, lors de la prise de cette ville chinoise par les troupes japonaises.

Cette lumière qu’il a toujours gardée en mémoire.

Shiro, responsable des décors sur le tournage, attend lui aussi.

Que son frère Jiro, grièvement blessé après un règlement de comptes mafieux, sorte enfin du coma, de ce sommeil profond où il vit et revit inlassablement son enfance.

Fujisawa, un yakusa, attend fébrilement de retrouver un cartable d’écolier qu’il avait confié à Jiro. Un cartable au contenu si précieux, si dangereux qu’il a des airs d’apocalypse.

Ils attendent.

Que l’amour les délivre de la douleur. Que l’art leur apporte la rédemption. Que se referment enfin sur eux les blessures de l’histoire.

Chef de file de la scène littéraire japonaise, à l’instar de Haruki Murakami et de Ryu Murakami, HITONARI TSUJI signe un roman audacieux et brillamment composé. Une œuvre intense, émouvante, une réflexion sur la mémoire, la mort, l’amour.

Polar philosophique mêlant les dimensions du rêve et du réel, du fantasme et du souvenir.

En attendant le soleil nous entraîne dans une vertigineuse traversée du XXe siècle.

«La démarche de Hitonari Tsuji, qui place dans une même perspective, en tant que deux expériences symétriques du XXe siècle, les exactions commises par l’armée japonaise en Chine et l’inhumanité absolue de la bombe atomique, emporte la conviction.»

-Asahi Shimbun

«Un roman à la construction originale qui invite à la méditation.»

– Kumamoto Nichi Nichi Shimbu

L’AUTEUR :

Né à Tokyo en 1959, HITONARI TSUJI est poète, romancier, chanteur de rock, cinéaste et photographe.

Il a reçu en 1997 le prix Akutagawa, prix littéraire le plus prestigieux du Japon, pour La Lumière du détroit (Mercure de France, 2001).

C’est Le Bouddha blanc (Mercure de France, 1999), récompensé par le prix Femina, qui l’a fait connaître en France, ainsi que `L’Arbre du voyageur (Mercure de France, 2003).

Parallèlement à ce titre, les Éditions 10/18 publiera Objectif

EN ATTENDANT LE SOLEIL
(Taiyo Machi)
Hitonari Tsuji
Traduction : Corrine Atlan
LES ÉDITIONS BELFOND
2004 – 372 pages – 34,95$ – 20,80 euros

LES ÉDITIONS BELFOND