Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->

Entretien avec Sylvie Ouellette auteure de Maria Monk

1. En quelques lignes, comment résumeriez-vous votre livre ?

Le livre fait revivre un scandale qui a secoué la société new-yorkaise en 1834 : une jeune femme du nom de Maria Monk a publié un ouvrage dans lequel elle révélait qu’elle était religieuse au couvent de l’Hôtel-Dieu, d’où elle s’était enfuie après avoir été témoin et victime de mauvais traitements, de viol et de meurtre. Son ouvrage s’inscrivait dans une vague de publications du même genre qui ont paru en Nouvelle-Angleterre entre 1820 et 1860 et qui visaient à nuire à la réputation de l’Église catholique.

2. Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire cet ouvrage et à le publier ?

J’ai entendu parler de cette histoire tout à fait par hasard. Au fil de ma recherche, je me suis maintes fois demandé comment cette histoire si extraordinaire qui se passait en grande partie à Montréal avait pu tomber dans l’oubli.

3. À votre avis, à qui votre livre s’adresse-t-il ?

À tous les gens qui sont friands d’histoire et d’histoires – surtout quand elles sont fondées sur des faits réels.

4. En quoi se distingue-t-il si on le compare à d’autres livres traitant du même sujet ?

À ma connaissance il n’y a pas d’autres livres sur ce sujet.

5. Quels sont vos rituels d’écriture ?

Je n’en ai pas vraiment. Je mène une vie très occupée, donc j’écris quand je peux et non pas quand je veux.

6. Quels sont les écrivains et les œuvres qui vous ont le plus marqué ?

Mon idole est sans conteste Gilles Jobidon, pour son style d’écriture si particulier. Autrement, j’aime bien Erma Bombeck, également pour son style.

7. Qu’est-ce qui vous passionne ?

La bouffe sous toutes ses facettes.

8. Quels sont vos projets ?

J’en ai trop pour les énumérer ici.

Titres de l’auteure :

Une libertine en Nouvelle France
Sexy sashimi
Maria Monk

VLB ÉDITEUR