Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->

Zhimei Zhang est citoyenne canadienne depuis 1989. Maintenant à la retraite, elle vit à Montréal. Cet ouvrage captivant, paru d’abord en anglais, a reçu le Prix de l’essai de la Quebec Society for the Promotion of English Language Literature (QSPELL) en 1993.

En quelques mots, comment présenteriez-vous votre livre ?

Il traite de l’esprit indomptable d’une femme qui se bat contre vents et marées.

Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire cet ouvrage et à le publier ?

J’ai une histoire à raconter, quelque chose à dire, et j’aimerais que le lecteur puisse mieux comprendre la Chine à travers la vie d’une Chinoise ordinaire qui a vécu des moments extraordinaires.

À votre avis, à qui votre livre s’adresse-t-il ?

Je le dédie à mes enfants et à mes petits-enfants.

En quoi se distingue-t-il d’autres ouvrages qui seraient comparables ?

Je n’ai pas été moralisatrice, je n’ai pas sauté aux conclusions ; les faits parlent d’eux-mêmes.

Avez-vous des rituels d’écriture ? Lesquels ?

J’aime écrire des œuvres non romanesques qui décrivent les émotions des gens ordinaires.

Quels sont les écrivains et les œuvres qui vous ont le plus marqué ?

Dans ma jeunesse, j’ai aimé Les Hauts de Hurlevent et Jane Eyre de Charlotte Brontë. J’aime aussi les œuvres classiques.

Qu’est-ce qui vous passionne ?

Les gens.

Quels sont vos projets ?

J’écris un autre livre à propos des 22 années que j’ai vécues au Canada. Je compare les différences culturelles, les mœurs, les comportements et les valeurs.

Zhimei Zhang : ma vie en rouge

Découvrez tous les auteurs publiés chez cet éditeur :

VLB ÉDITEUR