Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->

1- Comment présenteriez-vous votre livre ?

Les pages perdues de Kells est difficile à catégoriser. Il contient une enquête, du suspense, de l’humour, de l’aventure, des complots historiques… C’est un amalgame d’une foule de genres! Je me suis déjà fait dire que le roman ressemble à un mélange de Da Vinci Code et de Sherlock Holmes… et je ne trouve pas ça bête du tout! L’intrigue déborde de faits et personnages historiques tout en présentant un personnage principal qui sort énormément de l’ordinaire non seulement grâce à son intellect hors du commun, mais aussi grâce à son caractère presque antisocial et marginal.

2- Avez-vous une anecdote ou une histoire particulière liée à l’écriture de votre livre ?

Si le début du livre se déroule au Québec, la très grande majorité se passe plutôt en Europe, plus particulièrement au Royaume-Uni. Il est difficile d’écrire sur des lieux où l’on n’est jamais allé… alors j’ai voyagé! J’ai en effet vécu pendant près d’un an en Angleterre, dans un tout petit village appelé Anlaby. J’ai eu là-bas l’opportunité de bouger beaucoup et je me suis arrangé pour visiter chaque lieu que mes personnages devaient visiter. Il est même déjà arrivé que je visite un endroit pour pures raisons touristiques et que je finisse tout de même par l’inclure dans mon livre tellement il était riche en histoires!

3- Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire cet ouvrage ?

J’étudie en histoire à l’université et j’ai déjà aussi fait des cours universitaires en sciences religieuses. Ce sont là des domaines qui m’ont toujours grandement intrigués. Écrivant et dessinant aussi depuis que je suis tout petit, entremêler ces passions semblait logique. Et quand j’ai essayé pour la première fois de monter une intrigue à l’aide de faits historiques, je me suis rendu compte à quel point cela avait du potentiel et à quel point j’aimais faire la recherche nécessaire à la construction du récit. Utiliser des événements, objets, lieux et personnages historiques qui ne semblent pas avoir à première vue de connexion, puis réaliser que telle ou telle chose aurait vraiment pu se produire et l’utiliser à des fins narratives est quelque chose de jouissif pendant le processus créatif. C’est littéralement jouer avec l’histoire et l’imaginaire.

4- Quels sont les écrivains et les œuvres qui ont le plus influencé votre travail ?

Je lis énormément de genres de livres différents, mais pour un roman comme Les pages perdues de Kells, je dirais que Dan Brown, James Rollins, Umberto Eco et Arthur Conan Doyle m’ont beaucoup inspiré. Sans oublier mon auteur favori, Jean-Christophe Grangé.

5- Avez-vous des rituels d’écriture ? Lesquels ?

J’en ai plusieurs… Tout d’abord, j’aime écrire lorsqu’il pleut. Ça me met immédiatement dans une ambiance inspirante. Ajoutez à cela un café et de la musique classique, et je tombe en transe. Néanmoins, j’écris le plus souvent dans des cafés ou restaurants. J’ai écrit la plupart des lignes des Pages perdues de Kells dans le même petit café du village dans lequel je vivais en Angleterre. Aussi, j’écris toujours mon premier jet à la main! J’aime le contact direct avec le papier. Ce n’est que par la suite que je transcris le tout sur ordinateur.

6- Quels sont vos projets ?

Tout dépendant de l’avis des lecteurs, je compte écrire un troisième tome à la série, peut-être même ultimement un quatrième… À noter que chaque tome propose une histoire complète, mais que les personnages principaux reviennent. Sinon, j’ai un autre projet de roman qui s’avère assez différent de ma série actuelle, quelque chose de plus «science-fiction», voire «post-apocalyptique»… Mais je n’en dis pas plus!

UNE ENQUÊTE D’OSWALD TAYLOR
1. LES PAGES PERDUES DE KELLS
Simon Rousseau
LES ÉDITIONS ADA
Roman
2016 – 340 pages – 19,95$
Spécial de lancement – 9,95$

CHRONIQUE

UNE ENQUÊTE D’OSWALD TAYLOR
2. LES SACRIFIÉS INCONNUS
Simon Rousseau
LES ÉDITIONS ADA
Roman
2016 – 294 pages – 19,95$

CHRONIQUE

Partez à la découverte de tous les titres dans cette
collection sur le site de l’éditeur :

LES ÉDITIONS ADA