Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique spectacles ->


Comme promis, voici le programme des deux premiers concerts à l’affiche!

LUNDI, 28 juin 1999 – 20 heures

ÉGLISE DE SAINT-CALIXTE

CHOEUR DU STUDIO DE MUSIQUE ANCIENNE DE MONTRÉAL
Christopher Jackson, direction

Cofondateur du Studio de musique ancienne de Montréal, CHRISTOPHER JACKSON en assume la direction artistique depuis 1988.
Spécialiste de la polyphonie vocale de la Renaissance et des grandes compositions pour voix et orchestre du Baroque, Christopher Jackson dirige au Studio les grandes oeuvres chorales et vocales des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, tout en poursuivant activement sa carrière d’organiste, de claveciniste et de chef de choeur.

Fondé en 1974, le STUDIO DE MUSIQUE ANCIENNE DE MONTRÉAL se consacre essentiellement à l’interprétation d’oeuvres sacrées et profanes, connues et méconnues, composées avant 1750.
Plusieurs cantates et oratorios, tels Les Vêpres de la Bienheureuse Vierge Marie de Monteverdi. Le Messie de Handel et les grandes cantates de Bach ont été régulièrement interprétées par le Studio de musique ancienne de Montréal.

Ils nous présenteront:

PALESTRINA
Messe « Ut ré mi fa sol » (à 6 voix)
Motets à 6, 8 et 12 voix de PALESTRINA, VICTORIA, GOMBERT, DE WERT

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

MARDI, 29 juin 1999 – 20 heures

EGLISE DE L’ASSOMPTION

QUATUOR ERATO (SUISSE)
(Emilie Haudenschild, Attila Adamka, Heinz Haudenschild, Emeric Kostayak)

Fondé en 1983, le QUATUOR À CORDES ERATO est un des ensembles de musique de chambre les plus renommés en Suisse.
Interprète exemplaire tant des répertoires classique et romantique que des oeuvres contemporaines, le Quatuor à cordes Erato se distingue par une recherche sonore rarement égalée, un grand élan musical et un souci constant de la précision.

Aux côtés du quatuor à cordes op.77 no 1 de Haydn, pénultième oeuvre du genre complétée par le compositeur, le Quatuor Erato interprétera trois oeuvres du vingtième siècle.
Le Quatuor en fa de Ravel, oeuvre fluide, moirée telle une étoffe de soie
Le troisième Quatuor de Zemlinski, oeuvre à la fois légère et rigoureuse, où la surcharge expressionniste se résout dans l’intériorité, et
Le Jeux de cordes du compositeur québécois Denis Gougeon, alchimie ludique de rythmes, de formes et d’harmonies.

En collaboration avec:
La CORPORATION HECTOR-CHARLAND
Société Radio-Canada – Chaîne culturelle radio
Rediffusion: Le mardi, 6 juillet.

Pour les spectacles de vendredi, samedi et dimanche prochains, surveillez la chronique en ligne lundi.