Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique spectacles ->

FESTIVAL INTERNATIONAL DE LANAUDIERE – du 29 juin au 1er aout 1998
2e partie, les interprètes…

Les grands solistes ont bien sûr une place de choix: on pourra entendre le jeu sublime d’ ANTON KUERTI dans un programme titanesque consacré aux deux concertos pour piano de Johannes Brahms, le jeu raffiné du pianiste DANG THAI SON dans une rare version pour piano et quintette à cordes des concertos de Chopin, la voix radieuse du baryton le plus populaire de l’heure, DMITRI
HVOROSTOVSKY, et l’étonnante virtuosite vocale de la contralto polonaise EWA PODLÉS, dans un concert entièrement consacré à Rossini. Anton Kuerti et Ewa Podlés seront accompagnés par l’ORCHESTRE METROPOLITAIN sous la direction de JOSEPH RESCIGNO et Dan Thai son par le QUATUOR CLAUDEL et le contrebassiste MICHAEL LEITER de l’Orchestre symphonique de Montréal.

L’orchestre sera aussi à l’honneur. Trois orchestres de chambre se présenteront pour la première fois sur la scène de l’Amphithéâtre: l’ORCHESTRE DE CHAMBRE AMADEUS de France, CONCERTO KÖLN, spécialiste des interprétations du répertoire baroque et classique sur instruments d’époque, qui interprétera deux concertos de Mozart avec les fortepianistes ANDREAS STAIER et LUDWIG SEMERJIAN, et LA PIETÀ, ensemble uniquement composé de femmes avec, à sa tête, la violoniste ANGELE DUBEAU. D’autres orchestres nous reviennent. LES VIOLONS DU ROY et leur chef BERNARD LABADIE présenteront entre autres le très mouvant Stabat Mater de Pergolesi avec la soprano KARINA GAUVIN et la mezzo CATHERINE ROBBIN. L’ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE TROIS-RIVIERES et CLAUDE LÉVEILLÉE célébreront avec nous les quarante ans de carrière du grand chansonnier.

L’ORCHESTRE ET LE CHOEUR DU FESTIVAL, sous la direction d’IWAN EDWARDS, proposeront une des grandes oeuvres dramatiques de Félix Mendelssohn, l’oratoria « Elijah », avec les solistes CHRISTINE GOERKE, DANIÈLE LE BLANC, ANTHONY DEAN GRIFFEY et CHRISTOPHER SCHALDENBRAND. L’ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE MONTREAL, enfin assurera la présentation de quatre événements spéciaux: LES PLANÈTES de Gustav Holst, oeuvre dirigée par CHARLES DUTOIT et accompagnée d’un film sur grand écran réalisé à partir d’images de la NASA et commenté par l’astronaute canadien MARC GARNEAU; une grande soirée d’opéra avec le superbe baryton russe DMITRI HVOROSTOVSKY; la découverte de la Sixième Symphonie du grand symphoniste français du XXe siècle, Charles Tournemire; et, pour la première fois au Festival, la venue d’un chef qui aura marqué l’histoire musicale du Québec, FRANZ-PAUL DECKER, dans un programme Wagner et Richard Strauss.

Le rythme et la danse seront également présents, avec le choeur IMILONJI KANTU d’Afrique du Sud.

Les églises???? Hé bien vous pourrez lire leur programme demain!!!