Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->


Créée en 1937, Fides célèbre ses 75 ans d’existence en 2012.

Cette année sera donc l’occasion de rappeler l’aventure éditoriale de Fides qui se poursuit encore aujourd’hui.

Forte de son histoire et de la dimension patrimoniale de son catalogue qui lui valent le respect des lecteurs et la faveur des auteurs contemporains, Fides n’a de cesse de publier dans divers domaines des ouvrages de qualité, dans les éditions
soignées qui ont fait sa réputation.

À vrai dire, l’histoire de Fides se confond avec celle du Québec au xxe siècle.

Connaître l’histoire de Fides, c’est suivre l’évolution de la société québécoise pendant trois quarts de siècle : mouvements de jeunes, rôle du clergé dans l’enseignement et dans la société québécoise, création du ministère de l’Éducation, rôle de la lecture dans la formation de la jeunesse, diaspora canadienne-française au Manitoba ou en Nouvelle-Angleterre, Seconde Guerre mondiale et rôle exceptionnel des éditeurs canadiens, rapports entre Québec et Paris, émergence d’une littérature nationale, laïcisation, intégration verticale dans la chaîne du livre (édition, impression, distribution, diffusion, librairie), réveil économique canadien-français, liberté des moeurs, etc.

Sur chacun de ces thèmes qui marquent l’histoire du Québec, Fides a joué et joue encore, dans certains cas, un rôle important.

En clair, on ne peut connaître l’histoire du Québec au xxe siècle si on ne connaît pas l’histoire de Fides et son rôle fondamental en ce qui concerne la culture et la vie éditoriale québécoises.

75 ans : le cliché consistera à parler de « vénérable maison demeurée jeune ».

C’est vrai. Mais c’est que la jeunesse est dans l’ADN de Fides : son fondateur, le père Paul-Aimé Martin, c.s.c., avait tout juste vingt ans quand, avec la revue Mes fiches, il jette les bases de ce qui deviendra une prestigieuse maison d’édition généraliste.

En outre, Mes fiches, devenues rapidement des best-sellers, sont des publications destinées à la jeunesse.

Fait encore plus marquant, le catalogue Fides n’a cessé de se renouveler et de se diversifier, la maison sachant attirer des auteurs qui se révéleront importants dans l’histoire littéraire, dans celle des idées ou pour la pensée re igieuse : Félix-Antoine Savard, Félix Leclerc, Hector de Saint-Denys Garneau, Germaine Guèvremont, Guy Frégault, Marcel Trudel, Émile Nelligan, Alain Grandbois, Louis Hémon, Jules Fournier, Henriette Major, Fernand Ouellette, Pierre Vadeboncoeur, Yves Beauchemin, Hélène Pelletier-Baillargeon, Yvan Lamonde, Benoît Lacroix, Jacques Michon, Louis Gauthier, Jacques Grand’Maison, Gregory Baum et tant d’autres.

Pour ne rien dire de certains titres phares, indémodables :

La cuisine raisonnée, le DOLQ (Dictionnaire des oeuvres littéraires du Québec), le Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord, l’Encyclopédie canadienne de la musique, Les arbres du Canada, le Dictionnaire des synonymes et des antonymes, etc.

Rappelons que, le 4 novembre 2010, les Éditions Saint-Martin, dont l’actionnaire majoritaire est la Fédération québécoise des coopératives en milieu scolaire (Coopsco) et l’actionnaire minoritaire, Stéphane Lavoie, dès lors directeur général de Fides, se sont portés acquéreur du nom, du catalogue et des actifs de l’entité administrative appelée les Éditions Fides inc., qui renaît alors sous le nom de Groupe Fides inc.

Ses nouveaux dirigeants entendent s’inscrire dans une continuité qui vaut à Fides d’être considéré comme l’un des éditeurs les plus importants dans le paysage éditorial québécois.

En outre, depuis juin 2011, Guylaine Girard occupe le poste de directrice de l’édition chez Fides, où elle est entrée il y a 25 ans, dès après avoir terminé des études de lettres à l’université, ce qui est encore une façon de signifier la jeunesse de la maison.

Groupe Fides inc. réunit trois enseignes : Fides, et son catalogue généraliste constitué depuis 75 ans et sans cesse augmenté de nouveaux titres ; Fides éducation, qui fonde en une seule les anciennes dénominations Éditions Saint-Martin et Décarie éditeur et publie des ouvrages destinés à l’enseignement collégial et universitaire, forte d’un savoir faire et d’une expertise qui garantissent la stabilité financière des Éditions Fides, tout en augmentant sa visibilité auprès des jeunes lecteurs ; Biblio Fides, nouvelle collection qui reprend en format de poche certains titres parus chez Fides et qui jouissent de la faveur du public et des milieux d’enseignement.

Parmi les nouveautés en poche à paraître prochainement :

Les cent plus beaux poèmes québécois, anthologie préparée par Pierre Graveline,
À l’ombre de l’Orford, d’Alfred DesRochers,
Les yeux de Maurice Richard, de Benoît Melançon,
Poésies complètes, d’Émile Nelligan (édition de P. Wyczynski)
et d’autres encore.

Enfin, divers événements sont à surveiller au cours de cette année anniversaire :

Le 11 mai 2012, parution d’un ouvrage anniversaire (hors commerce et dans un tirage limité) — orné d’une oeuvre de René Derouin, artiste et auteur de la maison —, qui retrace l’histoire de Fides et recueille les commentaires de quelques-uns de ses auteurs les plus significatifs.

Le 15 mai 2012, une grande fête à l’Édifice Gaston-Miron, à Montréal (sur invitation seulement).

En novembre 2012, au Salon du livre de Montréal, des tables rondes, des rencontres autour de Fides et de sa riche histoire… qui se poursuit.

Source : Éditions Fides
communications et relations de presse :
Simone Sauren