Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteurs québécois - Essais, biographie, documents ->

Le vrai baroudeur ne choisit pas ses missions.
C’est un soldat d’élite.

Il va là où son devoir l’appelle. Stimulé par le désir de vaincre, confiant en ses moyens et la justesse de sa cause, il affiche ses couleurs, ses valeurs profondes sans compromis. Son intuition lui sert de guide, sa détermination le transfigure, ses actions d’éclat et son courage dans les durs affrontements étonnent son entourage, galvanisent les tièdes, influencent la multitude.

Gilles Rhéaume, le plus connu des indépendantistes québécois, appartient à cette catégorie de ferrailleurs qui portent à bout de bras l’étendard déployé du rêve collectif et les espoirs des générations qui prendront la relève.

Au cœur de la mêlée, ses interventions sur des sujets cruciaux font les manchettes des journaux et ses discours, ses conférences, ses marches, ses écrits dans des dizaines de publications ainsi que ses charges impétueuses contre les adversaires coriaces le placent dans la lignée des grands pionniers.

Gilles Rhéaume est membre de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal depuis plus de trente ans. Il en a été le président de 1981 à 1985. Formé par des maîtres aux meilleures écoles du savoir et servi par une immense érudition, il symbolise le guerrier sur la brèche qui ne désarme jamais et sait nourrir l’âme d’un peuple porté par les ailes de l’espoir.

L’AUTEUR :

JEAN CÔTÉ trace ici le portrait d’un pèlerin hors série, promoteur à temps plein d’un rêve que le temps cisèle et ennoblit.

GILLES RHÉAUME
Baroudeur de l’indépendance
Jean Côté
LES ÉDITIONS QUEBECOR
Collection Essais no 2171
2007 – 312 pages – 34,95$

LES ÉDITIONS QUEBECOR