Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique spectacles ->

Le Théâtre Hector-Charland recevait, le jeudi 16 décembre, Viola Léger et Linda Sorgini dans une interprétation magistrale de la pièce « GRACE ET GLORIA ».

Quand on dit qu’une pièce de théâtre nous frappe en plein coeur, c’est que le texte ou la traduction du texte original va remuer en nous énormément d’émotions.

Quand, en plus, elle est jouée par deux comédiennes plus vraies que nature, eh bien, à ce moment-là, nous en ressortons éblouis.

Cette pièce nous fait beaucoup rire, car le personnage de Grace est tout d’un morceau, terrienne jusque dans l’âme, elle a toujours vécu « au ras » du sol.

Quant à Gloria, c’est l’intellectuelle, venue du grand centre urbain, qui essaie de tout comprendre et de tout relativiser.

Voici donc un résumé :

D’un côté, une vieille maison et une vieille dame, Grace!

Alors qu’elle va bientôt mourir et qu’il n’y a plus de place pour elle à l’hôpital, elle revient sur la ferme qu’elle a habitée toute sa vie et qui a été toute sa vie.

De l’autre côté, une jeune femme dans la quarantaine, Gloria !

Elle vient de déménager dans un patelin qui la rend désoeuvrée et solitaire.

Elle décide alors de se faire « accompagnatrice ».

Son bénévolat l’amène à s’occuper de Grace.

« Grace et Gloria » de l’américain Tom Ziegler, raconte l’histoire d’une rencontre émouvante, pathétique, bouleversante, le tout donnant lieu à des scènes souvent très drôles où chacune initiera l’autre à des choses qu’elle ne connaissait pas.

Leur influence mutuelle donnera aux spectateurs une magnifique leçon de vie.

Tom Ziegler est l’auteur d’une dizaine de pièces de théâtre en anglais. « Grace et Gloria » a été créée l’année dernière à New York au Laura Pels Theatre et fut considérée « la meilleure pièce de l’année Off-Broadway ».

Michel Tremblay a su adapter ce texte avec des dictons et un vocabulaire bien de chez-nous tout en respectant l’action qui se passe dans un milieu anglophone (disons, au Nouveau-Brunswick).

La mise en scène de Denise Filiatrault claque! Chaque geste, chaque scène a sa raison d’être.

Et le décor est totalement adapté à cette vieille maison, qui a su garder sa grandeur.

Voici l’agenda de la tournée :

AU NOUVEAU-BRUNSWICK :
Bathurst le 31 mars
Moncton
au Théâtre Capitol le ler et 2 avril

QUÉBEC :

Drummondville – mardi 4 avril
Montréal –
Maison de la culture de Frontenac – mercredi 5 avril
Lac-Mégantic – vendredi 7 avril
Sainte-Thérèse – samedi 8 avril
Victoriaville – jeudi 13 avril
Sainte-Anne-de-Sorel – samedi 15 avril
Mont-Laurier – dimanche 16 avril
Ville Saint-Laurent – mardi 18 avril
Sherbrooke – mercredi 19 avril
Montréal
Au Théâtre du Rideau Vert
du 25 avril au 20 mai

ONTARIO :

Ottawa
Au Théâtre français du Centre national des Arts
du 25 mai au 3 juin

Voici l’adresse du site Internet du Théâtre du Rideau Vert
http://www.rideauvert.qc.ca

Pour consulter les chroniques SPECTACLE précédentes, cliquez sur AUTRES TEXTES.