Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->

Le grand prix du livre de la Montégégie 2005 – catégorie Jeunesse est décerné au titre LE MACARONI DU VENDREDI

Danielle Simard a écrit cinq histoires avec son héros Julien Potvin.

Une pour chaque jour de la semaine d’école.

Le macaroni du vendredi montre comment la préparation d’un simple exposé oral peut prendre des proportions insoupçonnées.

Tout est question de perception et d’interprétation.

Odile veut de ses élèves une démonstration de ce qu’ils réussissent d’extraordinaire en dehors de l’école. Pour Julien toutefois, cela semble trop simple. Tout s’emberlificote et devient compliqué. Pour être à la hauteur, il va très loin afin d’épater ses copains. Il vole à sa sœur la forteresse médiévale en nouilles qu’elle a construite avec son équipe de classe, il ment à son père et se brouille avec son meilleur ami Michaël. Il repousse également toutes les suggestions de sa mère pour son exposé oral.

Réussira-t-il à triompher malgré tout ou son subterfuge tournera-t-il au désastre?

Afin d’illustrer un récit, qui de mieux que l’auteure même du roman? C’est le cadeau que s’offre Danielle Simard en accordant une place de choix aux illustrations qui montrent parfois la face cachée de son héros.

LE MACARONI DU VENDREDI

Parmi les finalistes, nous retrouvons également chez cet éditeur :

LE NUL ET LA CHIPIE

SOULIÈRES ÉDITEUR