Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->


Livre Cd
grosse guitare rouge
Patrice Desbiens , René Lussier
Éditions Prise de parole
70 pages
ISBN : 2-89423-164-4
Date de parution : 2004 (1995)
Code : PDP186
Prix : 20.00 $

Recueil et disque compact

Le tandem Patrice Desbiens et René Lussier revient en force!

Après le superbe cd Patrice Desbiens et les Moyens du bord (1999), les deux complices récidivent avec le livre CD, grosse guitare rouge.

Ici, les mots du poète Patrice Desbiens rencontrent la guitare acoustique du musicien-compositeur René Lussier.

grosse guitare rouge, c’est des bouchées de poèmes d’amour débordants de sensualité dans la facture et le contenu, livrant le cœur du poète tel qu’il est, aimant la femme telle qu’elle est. C’est aussi l’amour réinventé.

Comme Desbiens nous y a si souvent habitué, la beauté, l’originalité des images réside dans la rencontre insolite d’éléments les plus divers.

Pour les inconditionnels de Desbiens et ceux qui n’ont pas encore été foudroyés par son talent !

«La poésie de Desbiens et la musique de Lussier sont les organes d’un même corps.»
Ici, mars 2000

la chambre est
grande comme
la mer

le lit est notre
radeau

si on tombe
on meurt

Voir :
Voir.ca

grosse guitare rouge
Patrice Desbiens
Prise de Parole

Un huis clos amoureux avec Patrice Desbiens, ce n’est forcément pas banal, d’autant que sur grosse guitare rouge, il s’agit d’un ménage à trois : le poète, la femme et le langage. Toujours magnifique sur papier, la poésie de Desbiens est de plus en plus difficile à dissocier de cette voix qui, paradoxalement, transforme en outil expressif une diction pâteuse, donnant par moments l’impression que ce long poème a été enregistré à la sortie d’une taverne ou… d’un cabinet de dentiste.

Jouant comme toujours sur la musicalité de la langue et la juxtaposition puissante d’images qui empruntent aux mots du quotidien (« Mon corps est une prison/Et dans chaque cellule/Un homme braille en se branlant »), l’œuvre de Patrice Desbiens nous ramène, qu’on le veuille ou non, au cœur des choses.
Panorama Dominique Denis

Des poèmes. Des poèmes d’amour intimes débordants de tendresse et de sensualité. Du silence. Les mots placés sur la page avec art. Une collaboration avec le guitariste René Lussier qui a occasionné un CD nommé grosse guitare rouge en 1999. Un gros merci aux Éditions Prise de Parole d’avoir publié ce texte sublime qui est maintenant accompagné d’une copie du CD.
Panorama Jean Thérèse Riley, Chroniqueuse

Déjà publié comme partie centrale du triptyque Un pépin de pomme sur un poêle à bois, Grosse guitare rouge revit grâce à une lecture de l’auteur sur une musique de René Lussier. Lent poème d’amour à la sensualité débridée, ce texte contient le meilleur de Desbiens. Ses images mêlent successivement la grandeur des sentiments et la trivialité du réel, avec une grande économie de moyens. Le découpage des strophes rappelle le haïku, alors que les jeux de mots et les allitérations révèlent un patient travail d’artisan, tout à l’écoute de son œuvre. Je suggère fortement de lire le texte avant d’écouter le disque, afin de profiter des « silences » du poème, pour ensuite l’entendre sur la musique inspirée de René Lussier, qui se donne lui aussi beaucoup d’espace, créant des ambiances qui enrichissent le texte.

Par Simon-Pierre Beaudet, Pantoute

Patrice Desbiens

Originaire de Timmins, Patrice Desbiens fait paraître son premier recueil de poésie, Ici, en 1974.

Très tôt reconnu comme le poète de l’Ontario français, notamment avec L’Homme invisible /The Invisible Man, Patrice Desbiens est finaliste au prix du Gouverneur général avec son recueil Dans l’après-midi cardiaque.

En 1985, il a obtenu le Prix du Nouvel-Ontario pour l’ensemble de son oeuvre et pour sa contribution à la littérature franco-ontarienne. Il a reçu le Prix Champlain pour Un pépin de pomme sur un poêle à bois en 1997 et le Prix de poésie Terrasses Saint-Sulpice-Estuaire pour son recueil La Fissure de la fiction en 1998.

Musicien tout autant que poète, Desbiens a l’habitude des lectures publiques. Il a notamment participé à la tournée Trésor de la langue à Montréal, en Belgique et en France.

Avec le musicien René Lussier, il a enregistré deux disques: Patrice Desbiens et les Moyens du bord et La Grosse Guitare rouge.
——————————————————
Toujours chez Prise de Parole :

grosse guitare rouge
Un pépin de pomme sur un poêle à bois
Patrice Desbiens et les Moyens du bord
Sudbury (Poèmes 1979-1985)
Bleu comme un feu
Fissure de la fiction (La)
Homme invisible (L’) / The Invisible Man suivi de Les Cascadeurs de l’amour
Rouleaux de printemps
Hennissements
poèmes anglais
Cuisine de la poésie présente: Patrice Desbiens (La)

René Lussier est né à Montréal en 1957, il joue de la guitare électrique et du daxophone (un idiophone inventé par le musicien allemand Hans Reichel). Figure dominante de la musique innovatrice québécoise, il est également un habitué des circuits européens de musique improvisée. Il se consacre à l’expression d’une musique vivante, toujours en mutation. Compositeur, interprète et improvisateur, il a dirigé de grands ensembles et composé plus de 50 musiques de film. Membre fondateur d’Ambiances Magnétiques, il produit et réalise lui-même ses disques. Il a reçu le Freddy Stone Award (1996) pour son esprit novateur et son apport à la musique nouvelle canadienne, ainsi que le Prix Paul Gilson (1989) décerné par la Communauté des Radios Publiques de Langue Française, pour Le Trésor de la langue. Depuis 1993, il anime des ateliers d’improvisation, au Québec et en Europe.

———————————————————
Ses livres

grosse guitare rouge
Patrice Desbiens et les Moyens du bord