Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique spectacles ->

Série Danse Danse 1999-2000

L’incomparable compagnie de danse japonaise
H*Art*Chaos
Au Centre Pierre-Péladeau les 2, 3 et 4 mars

La série Danse Danse est fière d’accueillir l’audacieuse et controversée troupe japonaise entièrement féminine H*Art*Chaos.

Considérée comme l’une des meilleures compagnies de danse au monde, H*Art*Chaos sera à Montréal

les 2, 3 et 4 mars prochains à 20 h
sur la scène du Centre Pierre-Péladeau
pour présenter Secret Club Floating Angels 2000,
une chorégraphie de Sakiko Ohshima.

Réunissant onze superbes danseuses aussi à l’aise sur scène que suspendues dans les airs, le spectacle nous fait pénétrer dans ce “club secret” peuplé d’anges infernaux et célestes, où la beauté frôle la décadence.

Qualifiée de “grandiose” par la critique Linde Howe-Beck, H*Art*Chaos n’en est qu’à sa deuxième apparition à Montréal.

Les spectacles donnés dans la métropole s’inscrivent dans le cadre d’une tournée nord-américaine passant par les villes de New York (8, 9, 10, 11, 12 et 13 février), Miami (16 février), Toronto (22, 23, 24, 25 et 26 février), Ottawa (29 février) et Seattle (9, 10 et 11 mars).

Avec Secret Club Floating Angels 2000, Sakiko Ohshima signe la troisième d’une série amorcée en 1992 avec Hi-Mi-Tsu Club Floating Angels, pièce qui attira l’attention du monde entier sur la compagnie, suivi en 1993 par Hi-Mi-Tsu Club Floating Angels 002.

La trilogie Secret Club prend place dans un espace hors du quoditien, propice aux cérémonies, aux rituels.

Figurant au panthéon de la danse auprès des Pina Bausch et William Forsythe, la chorégraphe et codirectrice artistique d’H*Art*Chaos, Sakiko Ohshima, étonne, séduit, inquiète, désarçonne.

“Bouillonnant et sauvage” selon The Gazette, son style s’appuie sur la précision du ballet et la fluidité du moderne et s’inscrit dans le nouveau courant déconstructiviste japonais. Ohshima a su s’imposer grâce à un langage unique, des scénographies sophistiquées et son utilisation imaginative des câbles.

Fondée en 1989 par Sakiko Ohshima et Naoko Shirakawa, H*Art*Chaos se dédie principalement à l’exploration de l’identité de la société japonaise actuelle.

Se réclamant de diverses influences artistiques et philosophiques H. (abréviation anglaise de heaven) Art (en référence à l’art français) et Chaos (qui renvoie à la mythologie grecque) a également revisité à sa manière des classiques du répertoire comme Le Lac des cygnes, Roméo et Juliette et Le Sacre du printemps.

Le Sacre d’Ohshima a d’ailleurs été présenté à Montréal lors du passage de la compagnie au Canada en 1997.

« (…) dancers performed to their physical limits creating an emotionally charged atmosphere that spectators absorbed with every cell of their own bodies. (…) Awsome! »
The Gazette
« Some (Rite of ) Spring! Yet as a performance, Ohshima’s Rite probably came closer than most to tapping the eruptive energy of Stravinsky’s primally powerful score and rendering it visual. Not for nothing did a grateful audience leap to its feet. » The Toronto Star

Inusité, explosif et sensuel, le spectacle Secret Club Floating Angels 2000 est une production d’H*Art*Chaos, présenté par Danse Danse et le Centre Pierre-Péladeau en collaboration avec le Festival Montréal en Lumière.

Les billets sont disponibles à la billetterie du Centre Pierre-Péladeau (514) 987-6919 et au Réseau Admission (514) 790-1245.

Le spectacle s’inscrit dans l’abonnement de Danse Danse.

On peut s’abonner à la billetterie Articulée (514) 844-2172.

Pour consulter les chroniques SPECTACLES précédentes, cliquez sur AUTRES TEXTES.