Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

La version française du recueil Alta Provença, originalement en catalan, est ici présentée par l’éditeur Écrits des Forges.

Haute-Provence décrit le silence « dévorant la parole », un silence que l’auteur compare à « une ombre épaisse, miroir sans fond, forme pure et sans forme ».

Antoni Clapés traite aussi de la solitude « signes dont la vie te fait offrande » mais qui simultanément « voile le monde ». L’auteur ose dire le néant, l’absence et le non-être.

Refaire les chemins invisibles de tous les sables
jusqu’à ce qu’il ne reste plus un grain à guetter

comprendre que le voyage était déjà là
bien avant que tu ne le fasses
l’épopée fondatrice de la nostalgie

L’AUTEUR :

ANTONI CLAPÉS est né à Sabadell (Catalogne) en 1948. Il a dirigé Sala Tres, un espace dédié à l’art contemporain, ainsi que les Edicions dels dies.

Il dirige présentement Cafè Central, deux maisons d’édition au service de la poésie.

Il a traduit en catalan plusieurs recueils de poètes québécois. Il a publié une quinzaine de livres de poésie.

En épilogue, Charles Hac Mor conlcut :

Rendons-nous compte qu’il y a une poésie incapable de se dire en dehors du poème. Dans chaque vers s’y dessine le réel qui est au-delà de l’apparent, et cette réalité est aussi
fictive que cet en-deça aussitôt effacé.

HAUTE-PROVENCE
Antoni Clapés
Traduit du catalan par François-Michel Durazzo
LES ÉDITIONS ÉCRITS DES FORGES
2008 – 78 pages – 12,00$ – 15,00€

LES ÉDITIONS ÉCRITS DES FORGES