Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteurs québécois - Essais, biographie, documents ->

Si le Québec est reconnu mondialement dans le domaine de l’animation, c’est autant pour les innovations techniques qu’il a apportées que pour le génie de ses créateurs.

Il suffit de penser à Raoul Barré, Norman McLaren ou à Daniel Langlois !

Bien des pays nous envient l’Office national du film, avec son secteur de l’animation. Mira Falardeau, dans son ouvrage abondamment illustré, nous raconte l’histoire de cet art, adoré du grand public, et nous présente les réalisations exceptionnelles du Québec dans ce domaine.

Nous avons tous plus ou moins entendu parler du Théâtre optique ou des lanternes magiques… Avec le livre de Mira Falardeau, nous pouvons comprendre comment toutes ces techniques se sont succédé, en remontant jusqu’au xixe siècle quand quelques savants travaillaient à élucider les mystères du mouvement, et quand de fascinants jouets pour les enfants étaient inventés, comme le phénakistiscope en 1832, ou le zootrope en 1833…

Elle nous raconte aussi comment Émile Reynaud jeta toutes ses bandes dans la Seine, un soir de désespoir de l’année 1900, sans se douter que l’on parlerait de lui comme de l’inventeur du dessin animé.

Puis les innovations s’enchaînent rapidement, jusqu’au premier long métrage d’animation au monde, en 1916 : c’est Secundo de Chomon qui réalise, en Italie, La guerra e il sogno di Momi. Et l’histoire ne fait que commencer !

Mira Falardeau nous décrit également les nombreux métiers de cette industrie, et nous explique très clairement les différentes techniques de l’animation et leur évolution jusqu’aux studios actuels, avec leurs jeunes créateurs en animation par ordinateur, sur le web et dans les jeux vidéo.

Elle consacre également une grande partie de son ouvrage à l’intense créativité de l’ONF d’où sort une multitude de chefs-d’œuvre depuis 1939.

Enfin, l’auteure nous situe les grands courants de production, au Québec et ailleurs dans le monde, et nous présente ses créateurs les plus marquants.

Voici donc un ouvrage incontournable (à notre connaissance, le seul à ce jour sur ce sujet) et très bien documenté, qui intéressera autant les « mordus » du dessin animé, des plus jeunes aux moins jeunes, que les étudiants et les professeurs des écoles de cinéma.

L’AUTEURE :

Spécialiste de l’humour visuel, conservatrice d’expositions, MIRA FALARDEAU est docteure en sciences de l’art de la Sorbonne et enseigne dans les départements de cinéma et de communications de divers cégeps et universités. Elle a déjà publié La bande dessinée au Québec.

HISTOIRE DU CINÉMA D’ANIMATION AU QUÉBEC
Mira Falardeau
LES ÉDITIONS TYPO
2006 – 224 pages – 14,95$

LES ÉDITIONS TYPO