Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->


Certains venaient de pays lointains, tandis que d’autres, des Romains, avaient été condamnés pour crime ou dette. Il y avait mille façons de devenir esclave, mais le pire c’était de l’être par la naissance. L’enfance s’écoulait dans une bienheureuse ignorance ; l’âge adulte s’accompagnait d’une effroyable prise de conscience : le seul avenir consistait à être vendu…

… ou à se rebeller !

Après avoir défait Mithridate et reçu la couronne de feuilles de chêne en récompense de son courage.

Jules César revient à Rome en vainqueur, et y retrouve
Cornelia, son épouse.

Mais l’effusion des retrouvailles est de courte durée.

Un nouveau combat l’attend, plus âpre que ceux jamais menés.

Le jeune tribun rejoint les légions conduites par Crassus et Pompée pour défendre la Cité menacée.

À ses portes, une armée de soixante-dix mille hommes révoltés emmenés par un esclave nommé Spartacus…

« De l’action, des personnages bien campés… Grands dieux ! comme j’aurais aimé avoir écrit ce roman. »

Bernard Cornwell

L’AUTEUR :

CONN IGGULDEN, né en 1970 à Londres, a été professeur de littérature anglaise pendant sept ans avant de se consacrer à l’écriture. Les portes de Rome, son premier roman, et le premier volet d’une trilogie, a été un succès international traduit dans dix pays.

Imperator I: Les portes de Rome
Imperator II : Spartacus, roi des esclaves

IMPERATOR
TOME II : SPARTACUS ROI DES ESCLAVES
Conn Iggulden
Traduction Philippe Beaudoin
LES ÉDITIONS L’ARCHIPEL
2006 – 504 pages – 34,95$ – 21,95$

LES ÉDITIONS L’ARCHIPEL