Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

L’Inuksuk, pour les Inuit, c’est l’ »homme de pierre » dressé jadis sur le passage des caribous.

Avec le temps, il est devenu le symbole de leur nation émergente ; symbole de loyauté envers la communauté hors laquelle l’Inuk n’est rien.

Symbole, aussi, de leur obstination à rester eux-mêmes.

Inuksuk, c’est le sobriquet qu’ont donné à Clément ses amis inuit.

Il n’a jamais trop cherché à comprendre pourquoi, jusqu’à ce jour où une question de sa fille Pasha l’oblige à se retourner sur sa vie.

Sans rien interrompre de son quotidien de pilote de brousse, il se remémore la longue errance qui l’a conduit de son Morvan natal à la baie d’Hudson, et à ce village inuit qu’il n’a plus quitté.

Au-delà du parcours d’un homme qui se réconcilie avec son passé, c’est tout un pan de l’histoire du Grand Nord qui défile sous nos yeux.

L’AUTEUR :

Auteur de nombreux romans, DIDIER CORNAILLE a également publié des récits historiques et des guides sur les régions de France, ainsi qu’un carnet de voyage, Nouvelles inuit.

Il vit dans un village du Morvan.

INUKSUK
Didier Cornaille
LES ÉDITIONS ANNE CARRIÈRE
2006 – 400 pages – 29,95$ – 19 euros

LES ÉDITIONS ANNE CARRIÈRE