Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

L’avertissement est lancé, Iphigénie en Haute-Ville n’est pas un roman d’amour. Et pourtant… et pourtant nous y croyons, aux amours d’Iphigénie et d’Érostrate.

Malgré le cynisme de la prémisse, malgré le sort qui s’acharne contre l’union de ces deux personnages (pourrait-il en être autrement quand on porte des prénoms de tragédie grecque ?), nous nous demandons si, cette fois seulement, l’eau de rose pourrait l’emporter sur la raison.

Quand Érostrate tombe par hasard sur le numéro de téléphone d’Iphigénie (à vous de découvrir comment !), rien ne le prépare à cette rencontre virtuelle fascinante.

Grâce au courrier électronique, et peut-être même malgré lui, les deux jeunes gens entreprennent une correspondance nourrie.

Entre Québec et Grand-Mère, une relation se tisse, permettant aux amoureux de se dévoiler, impunément…

Pétillants, brillants, créatifs, les deux protagonistes sont des purs produits de leur génération, citant sans vergogne de grands auteurs russes tout en affectionnant les pires navets du cinéma d’horreur.

De Gontcharov aux BigMacs, de Rachmaninov à Wal-Mart, leurs référents culturels sont à l’image de leur époque : un stupéfiant kaléïdoscope.

Vive et amusante, l’écriture de François Blais soutient à merveille les propos de ses personnages, qui sont si attachants qu’on ne peut s’empêcher d’espérer que…

L’AUTEUR :

FRANÇOIS BLAIS est né à Grand-Mère il y a trente-trois ans. Ainsi, bien que Iphigénie en Haute-Ville soit son premier roman, il affirme ne pas pouvoir prétendre au titre de jeune auteur puisqu’il est assez âgé pour avoir possédé un pyjama de Gary Carter et pour avoir envoyé un dessin aux Satellipopettes (dessin que le Capitaine Cosmos n’a pas cru bon montrer en ondes).

Il habite aujourd’hui Québec, où il pratique le métier de traducteur.

IPHIGÉNIE EN HAUTE-VILLE
François Blais
LES ÉDITIONS L’INSTANT MÊME
Roman
2006 – 204 pages – 24,95$

LES ÉDITIONS L’INSTANT MÊME