Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteurs québécois - Essais, biographie, documents ->

Quand l’adolescence se change en cauchemar…

Tout d’abord séduite à un très jeune âge par le sentiment de fraternité, de sécurité des gangs de rue et par leur côté charmeur, je ne vis pas le piège qui venait à moi.

C’est au début de ma vie d’«adulte» que ce piège se referme complètement, faisant de moi une esclave sexuelle…

Effacer qui je suis, séduire simplement…

Applaudissez la seeeeeexxxxxxxxxxyyyyyy Saaabbbbrrriiiinnnaaaa, lance le DJ en appuyant sur le bouton play de son amplificateur.

C’est alors que débuta ma chanson, le signal de mon entrée en scène, Shynes, dont le titre, Bad Boys, en disait déjà long sur mon type de fréquentations.

Cette chanson me rappelait les raisons pour lesquelles j’acceptais sans pudeur de me dénuder devant ce public hétéroclite.

L’afflux d’adrénaline accélérait avec les battements de mon cœur.

Et je sortais des coulisses avec un sourire aussi plastique que provocateur.

Habillée d’une robe rose flash, parfaite pour les blacklights, je mettais en valeur mon teint basané.

Les regards convergeaient rapidement vers la jupette coupée en diagonale qui laissait bien entrevoir ma cuisse, puis mes fesses bombées.

Un simple mouvement de déhanchement et les hommes devinaient mon sexe à peine camouflé par un ministring.

Ce test me confirmait que j’avais tout ce qu’il fallait pour les allumer.

Le décolleté plongeant de ma robe, quant à lui, offrait ma poitrine ronde et, pour la touche finale, je portais de longues bottes noires jusqu’aux cuisses avec des talons de plus de six pouces.

J’acceptais de me livrer aux fantasmes de mes spectateurs…

L’AUTEURE : MÉLANIE CARPENTIER
Bachelière ès sciences de l’Université de Montréal, spécialisée en intervention, Mélanie Carpentier poursuit sa formation en victimologie. Elle a travaillé pour le Service correctionnel du Canada par l’entremise d’une maison de transition fédérale et communautaire, puis pour le Centre Jeunesse de Montréal. Elle est directrice et fondatrice de La maison de Mélanie afin de venir en aide aux victimes de l’esclavage sexuel et du trafic d’êtres humains.

J’AI ÉTÉ UNE ESCLAVE SEXUELLE…
Mélanie Carpentier
BÉLIVEAU ÉDITEUR
Collection : Témoignage
2013 – 266 pages – 19,95$

Découvrez tous les titres publiés chez cet éditeur :

BÉLIVEAU ÉDITEUR

Quelques titres chez cet éditeur présentés chez Planète Québec :

Comment travailler avec des Martiens
Mangez mieux, bandez mieux
La souffrance des envahis
La Philosophie de l’influence
Le cadeau
Ma victoire sur le cancer du sein
Ce que la Vie m’a appris
Explorer ses rêves soi-même, pourquoi pas?
Millionnaire du jour au lendemain
Pour le meilleur de soi !
50 questions sur le Botox
J’ai été une esclave sexuelle…