Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique spectacles ->


JEAN LOUIS DAULNE
J’ai assisté à un spectacle parfaitement réjouissant mercredi soir, dans le cabaret de la Salle Rolland Brunelle.

Connaissez-vous Jean-Louis Daulne?

Imprégné de deux cultures, père belge et mère zaïroise, l’homme-orchestre Jean-Louis Daulne, coloriste de la nouvelle chanson belge, est un artiste étonnant à découvrir.

Comme il aime à le dire: « Je ne suis pas à moitié noir et à moitié blanc, je suis à la fois noir et blanc, c’est différent. Un zèbre, est-ce un cheval blanc avec des lignes noires ou un cheval noir avec des lignes blanches??? »

Ses chansons très rythmées s’enrichissent de son talent extraordinaire à bouger avec ses mains et son corps. Ils deviennent pour lui comme des instruments de musique aux sons inouïs.

Avec une voix puissante, juste et granuleuse, il a cette façon personnelle de rythmer les mots. Mime saccadé ou en mouvements coulants, il anime toutes ses chansons qui nous amène de la Belgique à l’Afrique.

De plus, on doit participer!! )) Doum doum tchak ticou, chaque groupe a sa partition et on doit suivre… Très près de son public, il établit tout de suite un lien d’amitié et de collaboration.

Jean-Louis Daulne est lauréat de nombreuses distinctions dont le prestigieux Prix Wallonie/Bruxelles/Québec.

De plus, IL EST BEAU COMME UN COEUR, ahhhh! mesdames! quel beau jeune homme!!!)))

Si vous recherchez un spectacle différent et exotique, vous serez comblé, je vous le garantis!

Voici les endroits où il se produira avec ses 3 musiciens tout à fait exceptionnels également: Samedi 13 mars, Québec – Mercredi 17 mars, Granby
Jeudi 18 mars, Aylmer – Samedi 20 mars, Terrebonne