Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

JEANNE DE L’ESTOILLE

Tome * :

La rose et le lys

En 1451, une paysanne normande de 15 ans, Jeanne Parrish, trouve ses parents égorgés et son frère disparu.

Les assassins sont sans doute des soldats anglais déserteurs, qui se vengent de la défaite anglaise de Formigny.

Pour fuir l’horreur, Jeanne se rend à Paris et découvre le pittoresque sordide d’une grande ville du Moyen Âge.

Pour gagner sa vie, elle confectionne des terrines et des gâteaux.

Agnès Sorel, la favorite de Charles VII, y goûte et introduit Jeanne dans le cercle du pouvoir royal.

Dans cette période tourmentée de l’histoire de France, la fraîcheur insolente de Jeanne va attirer les hommes, dont le poète François Villon.

Entre mars et mai 2003 paraîtront les trois volumes de la saga de Jeanne de l’Estoille qui couvre cinquante ans de la vie de cette héroïne.

Un monde fourmillant de personnages et d’aventures, d’épisodes cocasses ou tragiques.

Dans la lignée de La Chambre des dames, une saga romanesque au fort potentiel commercial.

Tome ** : Le jugement des loups
Tome ***: La fleur d’Amérique
Viennent de paraître
voir chroniques sous peu !

L’AUTEUR :

Romancier, historien et essayiste, GÉRALD MESSADIÉ a publié de nombreux ouvrages sur les croyances, les cultures et les religions.

Outre sa célèbre tétralogie « L’Homme qui devint Dieu » (Robert Laffont 1988 à 1995), on lui doit, entre autres, Tycho l’amirable (Julliard, 1996), David roi (Lattès, 1999), ou encore L’Affaire Marie-Madeleine (Lattès, 2002)

JEANNE DE L’ESTOILLE
TOME * : LA ROSE ET LE LYS
Gérald Messadié
LES ÉDITIONS L’ARCHIPEL
Roman historique
396 pages – 32,95 $