Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

En 1994, Kurt Cobain, leader du groupe « grunge » Nirvana et porte-parole malgré lui de toute une génération, mettait fin à ses jours.

Ses notes, dessins, lettres, paroles de chansons, retrouvés dans plus de vingt carnets, dévoilent le parcours du jeune musicien d’Aberdeen, pour qui le succès fut un poison mortel, une descente aux enfers en compagnie des drogues et de la dépression.

Plongée dans l’esprit souffrant d’un adolescent maniaco-dépressif, cet ouvrage dessine aussi le portrait touchant d’un être lucide et révolté lorsqu’il observe l’industrie du disque et la société dans laquelle il vit, sensible et tendre lorsqu’il parle de sa fille Frances.

De l’enthousiasme des débuts à la rage impuissante des dernières années, ces documents brossent le tableau intime d’un homme en quête de vérité.

« Un recueil émouvant de textes, dessins et réflexions, impeccablement traduit par Laurence Romance. »
Télérama

« Un document inédit, emblème de toute une génération. »
Aurélie Sarrot, Métro

« Ce doc propose une plongée dans les méandres de ce qu’était l’esprit torturé de Kurt Cobain, huit ans après son suicide. Le leader de Nirvana livre les fêlures intimes d’un ado « maniaco-dépressif « , raconte ses rêves hallucinés, vitupère contre les « despotes de la droite » et la télévision. Ce récit décousu et parfois confus, agrémenté de BD et de poèmes, révèle également un Kurt Cobain lucide sur son époque, capable d’auto-dérision et d’une tendresse infinie pour sa fille Frances. L’une des rares lueurs d’espoir dans ce document intime, rendu public par Courtney Love, la veuve de Kurt Cobain. »
Éric Mandel, Journal du Dimanche

JOURNAL
KURT COBAIN
Traducteur : ROMANCE Laurence
Collection : Musiques & Cie
LES ÉDITIONS 10-18
318 pages – 15,95 $

LES ÉDITIONS 10-18