Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

KÖMA

À six heures du matin, le docteur Favier, urologue dans une clinique privée, est retrouvé dans le coma par la surveillante du service ambulatoire, service fermé à clé pendant la nuit.

Le directeur de l’établissement pense immédiatement à une tentative de meurtre.

Il confie l’enquête à un détective, Alain Renard, qui endosse le rôle d’un expert en qualité des soins pour ne pas éveiller les soupçons du personnel.

La presse ne doit pas s’emparer de l’affaire !

Renard n’a aucune piste.

Qui avait intérêt à supprimer le chirurgien ? A priori, personne.

Une coïncidence troublante suscite son interrogation qui va à l’encontre de la conviction du directeur. Et si Favier avait simplement voulu se suicider à la date d’anniversaire de la mort de son fils ?

Au fil de l’enquête, des éléments inquiétants viennent appuyer la thèse d’un crime parfait.

La clé du mystère se trouve-t-elle dans l’origine du coma, impossible à diagnostiquer ? Dans les relations avec les autres spécialistes qui ne sont pas aussi harmonieuses que le laissent supposer les apparences ? Dans la vie personnelle de cet homme que tout le monde admire ?

Renard va se trouver confronté au monde hospitalier qu’il redoute et à une réalité qui dépasse son objectivité habituelle.

Un suspense enlevant !

L’AUTEURE :

CHRISTINE BENOÎT signe avec Kôma son premier roman. Elle habite Montluçon (France)

KÖMA
Christine Benoît
LES ÉDITIONS DE MORTAGNE
432 pages, 24,95 $