Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteurs québécois - Essais, biographie, documents ->

Mue par la passion et son attachement profond pour le conte traditionnel, Jani Pascal nous offre l’histoire d’un Ti-Jean adolescent, arrivé à une étape décisive de sa vie : celle de sa prise d’indépendance à l’égard de ses parents et de la découverte de l’amour et de la sexualité.

Elle ne se contente pas d’inventer une nouvelle version d’un conte traditionnel.

Elle y ajoute une analyse métaphorique qui, étape par étape, fait habilement ressortir la richesse de sens que son texte recèle.

Comme dans tout conte initiatique, la quête du héros est semée d’embûches et de défis à relever afin d’atteindre un autre niveau de conscience et de s’ouvrir à l’autre.

Quitter l’univers douillet et insouciant de l’enfance implique nécessairement des bouleversements majeurs où se côtoient, pêle-mêle, conflits intimes et gains de confiance, merveilleux et personnages diaboliques ou surnaturels.

Que ce soit par les rêves, la découverte du pouvoir d’un talisman, le jeu de cartes ou les mélopées, Jani Pascal nous emmène dans l’univers du « magique qui déploie sa puissance à transposer l’inexplicable ».

« Et l’analyse d’un de ses contes, La Belle Jarretière verte, écrit le philosophe et psychanalyste Claude Brodeur en préface, nous introduit dans l’intelligence simple et sage du récit. »
.

L’AUTEURE :
JANI PASCAL
, comédienne, conteuse et auteure, œuvre avec passion dans le domaine du conte traditionnel depuis 1980. Elle a d’abord joué au théâtre et à la télévision, principalement à Radio-Canada où elle fut, entre autres, auteure et interprète du personnage Marie Quat’Poches, créé pour l’émission La Boîte à Surprise. Elle a aussi été chargée du projet d’animation de contes populaires dans le réseau des bibliothèques et des maisons de la culture de Montréal de 1980 à 1994 .

Elle a participé au Festival interculturel du conte du Québec au Musée de Pointe-à-Callière et à des colloques sur le conte au Musée d’art contemporain de Montréal, au Musée de la civilisation de Québec et à l’Université Laval. À l’étranger, elle a également donné des prestations au Festival du conte des Alpes Maritimes et à la Nuit du conte de Coursegoule.

Jani Pascal a publié, chez Guérin littérature, Contes à raconter et à écouter (1988) et Contes à rire et à dire (1994). Elle s’est abreuvée aux sources des frères Grimm, de Perrault, du Cabinet des fées et a raconté leurs contes en public pour arriver à son sanctuaire de prédilection : les archives du Canada français, principalement les Archives de folklore de l’Université Laval. Et c’est bien dans la reconstitution et l’écriture de ses contes, empreints du rythme oral et de la cadence respiratoire, qu’on ressent son apport artistique.

LA BELLE JARRETIÈRE VERTE
Jani Pascal
LES ÉDITIONS PLANÈTE REBELLE
Collection Regards
2014 – 172 pages – 16,99$

LES ÉDITIONS PLANÈTE REBELLE