Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->


Chaque année, Sarah Lindeman célèbre Noël à sa façon.

Elle se remémore ses origines, songe à ce qu’elle est devenue – et à la chanson qui lui a permis de croire encore à l’amour.

Mais cette année, il y a du nouveau.

Une jeune femme désespérée tend l’oreille – une infirmière qui ralentit le pas devant la porte de la chambre où Sarah suspend la première décoration de Noël jaunie à son minuscule sapin.

Sentant la douleur tapie au fond de l’âme de cette femme, Sarah lui tend la main.

Elle a espoir qu’elle pourra faire quelque chose pour l’aider et pour s’aider elle-même.

Alors la vieille femme chante.

Chaque jour, lorsqu’elle suspend une nouvelle décoration de papier à son sapin, elle revoit un chapitre de sa vie, entraînant sa nouvelle amie dans l’antichambre d’un passé où un amour est né et s’est éteint pour finalement revivre, bien plus tard, plus fort que jamais.

Sarah sait combien on peut souffrir d’avoir fait un mauvais choix.

Mais elle sait aussi que Dieu peut remédier à tout, à preuve… sa propre vie.

Pendant qu’elle chante, Sarah prie pour que sa nouvelle amie comprenne que l’amour est un cadeau et que d’y renoncer équivaut à laisser la vie s’échapper sans rien faire pour la retenir.

Sarah réussira-t-elle à convaincre la jeune femme en difficulté avant qu’il ne soit trop tard ?

Douze jours. Deux vies. Et une chanson – la chanson de Sarah – qui pourrait bien engendrer un miracle dans la vie de quiconque tend l’oreille.

Titres de l’auteure :

Un précieux miracle pour les amis – Un précieux miracle pour les femmes – La chanson de Sarah – Le miracle de Maggie – Un cadeau du ciel à Noël – De précieux miracles de Noël.

LA CHANSON DE SARAH
Karen Kingsbury
Traduction de Diane Thivierge
LES ÉDITIONS ADA
Collection « Gants rouge »
2005 – 168 pages – 14,95$

LES ÉDITIONS ADA