Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

L’inspecteur Vincent Ruiz se réveille à l’hôpital une balle dans la jambe et sans aucune idée des événements qui ont bien pu l’amener là.

Tout ce qu’il sait, c’est qu’il a été repêché dans la Tamise.

Soupçonné par ses collègues de feindre son amnésie, Vincent est bien décidé à faire la lumière sur les circonstances de son accident.

Il est aidé pour cela par son ami psychologue Joseph O’Loughlin.

Avec lui, il décide de reprendre l’enquête sur l’enlèvement d’une petite fille, Mickey, survenu trois ans plus tôt.

Car Vincent en est convaincu : les deux affaires sont liées.

Il n’a jamais cru à la mort de Mickey et n’a jamais abandonné les recherches.

Pour l’inspecteur Ruiz, l’homme emprisonné pour le meurtre de la petite fille est innocent, et l’enfant est toujours en vie. Mais pour combien de temps ?

« Ce sont les faits, non les souvenirs, qui élucident les dossiers… » aime à répéter Ruiz.

Et seuls les faits pourront lui révéler ce qu’il est réellement advenu de Mickey Carlyle.

« Une intrigue à haute tension, brillamment servie par des personnages convaincants, un sens aigu du détail et un humour subtil. »

– Daily Mirror.

L’AUTEUR :

Né en 1960, MICHAEL ROBOTHAM est un ancien journaliste d’investigation qui a travaillé en Australie, en Grande-Bretagne et en Afrique. En 1993, il quitte le journalisme pour se lancer dans l’écriture de biographies. Après le succès fulgurant du Le Suspect publié chez Lattès (2005) et chez cet éditeur, son premier roman, il confirme avec La disparue sa place parmi les grands maîtres du thriller contemporain.

LA DISPARUE
Michael Robotham
(Lost)
Traduction : Stéphane Carn
LES ÉDITIONS LE LIVRE DE POCHE NO 37259
Texte intégral
2008 – 544 pages – 12,95$ – 7,50€

LES ÉDITIONS LE LIVRE DE POCHE