Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->


« LA NARRATION D’UN ÉPISODE BOULEVERSANT DE LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE »

1914.

Après la retraite de l’armée anglaise, quatre soldats britanniques se retrouvent piégés derrière les lignes ennemies.

Pendant deux ans, ils seront abrités par les habitants du Villeret, village de Picardie, protégés des troupes allemandes qui occupent la région et reçus à la table de bien des familles du village.

Le chef du petit groupe, Robert Digby, tombe amoureux de la plus belle fille du village, Claire : ils ont un enfant qui naît en décembre 1915.

L’assimilation des soldats étrangers semble parfaite.

Mais au printemps 1916, après dix-huit mois d’occupation, la conspiration des villageois est découverte, les quatre soldats sont exécutés et leurs complices emprisonnés.

Qui a trahi ?

Un rival jaloux de Robert Digby ?

Un espion inflitré dans le village ?

L’AUTEUR :

Journaliste au London Times, BEN MACINTYRE a enquêté sur ce dossier dans les années 90, alors qu’il était correspondant à Paris, rencontrant même la fille née des amours de Robert et Claire et accédant à la correspondance de Robert Digby, incluant la lettre qu’il rédigea quelques heures avant son exécution.

Il est aussi l’auteur de La Vie aventureuse d’Adam Worth, Roi des voleurs, Escroc et Gentleman (Albin Michel 1999), essai sur le personnage qui inspira à Conan Doyle le professeur Moriarty, l’adversaire juré de Sherlock Holmes.

Son récit a enthousiasmé les lecteurs anglais :
« MacIntyre possède l’art du romancier : il restitue à merveille une atmosphère… Un récit captivant qui rivalise en intensité avec Le Patient anglais de Michael Ondaatje ou L’Adieu aux armes d’Hemingway. »

(Book Reporter)

« Une histoire vraie grandeur nature chargée d’émotion. »

(Amazon.co.uk)

LA FILLE DE L’ANGLAIS
Ben MacIntyre
LES ÉDITIONS DE L’ARCHIPEL
336 pages – 29,95 $