Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

Le 10 octobre 1995, à 16h23, Nathalie Martin, jeune délinquante reconnue coupable d’un délit, commence une sentence qui changera sa vie.

Elle a été condamnée à effectuer cinq cents heures de travaux communautaires à Madée, petit village à cinq heures de train de la ville où elle a toujours habité, chez une dame très âgée mais surtout très extravagante, Mathilde Masson, aussi appelée «la folle de la gare».

Madame Mathilde, Mathy pour ses amis, est renommée pour sa grande générosité envers les démunis, mais également pour les sorties virulentes qu’elle réserve à quiconque voudrait se mêler ou même s’informer de sa vie personnelle.

À ce sujet, elle est intraitable et son titre de folle de la gare n’est pas étranger aux secrets qu’elle garde bien jalousement dans sa mémoire pour le moins chargée.

Nathalie la délinquante et Mathy l’extravagante feront-elles bon ménage ?

L’humour grinçant de l’écriture mêlé aux drames de la vie quotidienne des différents personnages qui s’y croisent font de ce roman un bijou et un antidote à la mélancolie.

L’AUTEURE :

FRANCINE GRENON Pendant dix ans, elle fait partie d’une troupe de théâtre et écrit deux pièces. Concurremment, sa soif de voir le monde la pousse à effectuer de nombreux voyages à l’étranger.

C’est en 2003 qu’elle participe au concours La Plume saguenéenne avec son roman La Folle de la gare, et remporte le premier prix.

LA FOLLE DE LA GARE
Francine Grenon
LES ÉDITIONS JCL
168 pages – 19,95$

LES ÉDITIONS JCL