Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

Lorsqu’on entre quelque part, on peut s’y sentir merveilleusement bien ou, au contraire, horriblement mal.

Comme si les pierres s’imprégnaient de joie ou de chagrin pour plus tard s’en décharger et les restituer.

Fraîchement divorcée, Pascaline, une informaticienne de quarante ans, vient de trouver l’appartement de ses rêves.

À peine installée, elle apprend que ces murs ont été témoins d’un crime.

Lentement, par touches infimes, ce drame fait surgir en elle une ancienne douleur, une fragilité restée longtemps enfouie.

Pour en finir avec son passé, elle se lance alors sur les traces d’un tueur en série.

Une quête obsessionnelle qui ravive ses blessures et l’amène à la lisière de la démence.

« Efficace, glaçant, ce court roman noir et subtil nous entraîne au bord de la folie.»

Émilie Grangeray, Le Monde.

«Un roman bref, coupant comme une lame, étouffant comme la main d’un meurtrier.»

Vincent Engel

L’AUTEURE :

Née en 1961, Tatiana de Rosnay est franco-anglaise. Elle vit à Paris avec sa famille. Journaliste, elle est l’auteur de dix romans, dont Le Voisin et Elle s’appelait Sarah (prix Chronos, prix des lecteurs de Corse et prix des lecteurs-choix des libraires du Livre de Poche).

LA MÉMOIRE DES MURS
Tatiana de Rosnay
LES ÉDITIONS LE LIVRE DE POCHE
2010 – 160 paages – 11,95$ – 6,00£

Décuvrez tous les titres publiés chez cet éditeur

LES ÉDITIONS LE LIVRE DE POCHE