Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

Les faits de ce roman se déroulent dans une paroisse des Cantons-de-l’Est durant les années qui suivent la dépression de 1929.

Nous y retrouvons les us et coutumes de l’époque : les écoles de rang, les enfants qui marchent pour aller au catéchisme, la veillée au corps lors d’un décès, les grossesses rapprochées, le snobisme des gens de la ville et combien d’autres.

L’histoire se construit autour d’une famille dont le père, un fermier, accueille sa mère devenue veuve et ses frères et soeurs.

Il héberge aussi, par nécessité, deux grand-mères, des oncles, des tantes et leurs enfants, des amis, des pauvres, des quêteux, des chiens et des chats… et ses propres enfants, une douzaine.

Mais depuis la dépression, les produits de la ferme se vendent à bas prix tandis que les remboursements de l’hypothèque et des emprunts demeurent élevés.

Ce fermier connaît tous les malheurs.

Il perd même sa maison dans un incendie.

Roshâ, à peine âgée de neuf ans (quatrième enfant du fermier), réalise la situation et prend sur ses épaules les problèmes de la maisonnée.

Il s’ensuit une série de faits pathétiques, voire héroïques.

Malgré les déboires, la petite fille qui voulait n’abandonne pas.

L’AUTEURE : ROSE MASSON DOMPIERRE

Née le 2 avril 1931, Rose Masson Dompierre détient un diplôme en enseignement général de l’École normale de Saint-Simon de Drummondville. Autodidacte, elle sait tout faire ou presque. Malgré un séjour au sanatorium et l’ablation d’un poumon, elle se marie, a quatre enfants qu’elle chérit, tient maison, mène une vie sociale et culturelle assez impressionnante. Elle a publié quinze livres : des contes pour ses petits-enfants et des livres à caractère historique sur Grosse Île. Pendant plus de vingt ans, Rose n’a eu de cesse de se dévouer pour cette île de la quarantaine. Sa participation exceptionnelle n’a pas de prix. Pour ses 80 ans, elle offre à ses lecteurs La petite fille qui voulait, roman commencé il y a… 53 ans. Pour Rose, il est important d’aller au bout de ses rêves et d’aimer la vie. Chaque seconde.

Titres déjà parus dans cette collection :

L’hirondelle et le crapaud, et 100 autres fables
Souvenirs franco-ontariens rapaillés
Traverses
Île de Grâce, 1865-2025
Le pavot bleu
La tulipe et le jardinier et 150 autres fables

LA PETITE FILLE QUI VOULAIT
Rose Masson Dompierre
LES ÉDITIONS GID
Roman
2011 – 520 pages -29,95$

Découvrez tous les titres publiés chez cet éditeur :

LES ÉDITIONS GID

Outre les nombreuses collections publiées par Les Éditions GID, la maison d’édition propose également des titres variés touchant les domaines de l’ethnologie, de l’histoire, du patrimoine naturel et bâti.

Marchands, pêcheurs et chasseurs-trappeurs Acadiens et Innus de Natashquan, 1855-1950
Au fil des saisons chez Germaine – 1. À force d’hiver
Au fil des saisons chez Germaine – 2. À fonte des neiges
Vivre ici et là (Beau-livre – Architecture et design au Québec)
Madeleine Émond. La vie scandaleuse d’une cabaretière. Nouvelle-France, 1664-1699
L’extraordinaire exploit de Charles Wood. Le Columbus et le Baron of Renfrew, deux grands navires-radeaux de bois
Rideaux sur Québec ville de légendes. Quatre opéras sans musique ou courtes pièces de théâtre
Le paradis, moi… et les mots
La petite fille qui voulait