Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteurs québécois - Essais, biographie, documents ->

Robert Lévesque l’affirme d’emblée dans son nouvel essai Labelle et Camillien. Deux figures du populisme canadien français : « Aucun parti politique n’échappe au populisme. »

Seulement, cette attitude politique n’est plus ce qu’elle était à l’époque du curé Antoine Labelle ou du maire Camillien Houde.

Il s’agit aujourd’hui d’une entreprise commerciale menée par les médias qui, souvent, créent les événements et entretiennent les scandales.

Le livre de Robert Lévesque permet ainsi de revenir à la source de ce qu’était le populisme pratiqué par deux figures qui ont marqué l’histoire du Québec entre 1850 et 1950.

L’auteur, qui ne pouvait retracer l’histoire de ces deux hommes sans parler des périodes dans lesquelles ils ont évolué, rappelle plusieurs événements marquants qu’il s’agisse de l’Union du Haut et du Bas-Canada, des alliances entre le politique et le religieux, des règnes de John A. Macdonald et George-Étienne Cartier et, plus tard, de Louis-Alexandre Taschereau, sans oublier l’arrivée des « vues animées» et de l’importance que prendra la radio.

Préfacé par le journaliste et historien André Champagne, cet ouvrage est un amalgame des portraits d’Antoine Labelle et de Camillien Houde écrits distinctement à la fin des années 1970 par Robert Lévesque et Robert Migner.

Cet assemblage donne un essai où l’on découvre la vie qu’a menée le curé Labelle, qui s’est battu pour que soit construit le « p’tit train du Nord » et que soit ainsi évangélisée toute la région des Laurentides.

En deuxième partie, on plonge dans le parcours audacieux de Camillien Houde, ce banquier et homme d’affaires qui, une fois politicien, s’est vu ouvrir les portes de l’hôtel de ville de Montréal, à la fin des années 1920, grâce à ses discours convaincants et ses fréquentations.

Pour Robert Lévesque, il était primordial d’expliquer le populisme en prenant en exemple ces vifs personnages historiques qui en ont prouvé l’efficacité dès la fin du XIXe siècle jusqu’au début du XXe siècle.

L’AUTEUR : ROBERT LÉVESQUE

Critique dramatique et chroniqueur littéraire, Robert Lévesque a reçu, en 2002, le prix Jules-Fournier du Conseil supérieur de la langue française.

Labelle et Camillien. Deux figures du populisme canadien-français est le premier livre qu’il publie chez VLB éditeur.

L’auteur qui habite aujourd’hui Montréal est
né à Rimouski en 1944.

LABELLE ET CAMILLIEN.
DEUX FIGURES DU POPULISME CANADIEN-FRANÇAIS
Robert Lévesque
Préface André Champagne
VLB ÉDITEUR
Collection Études Québécoises
2009 – 336 pages – 27,95$

Découvrez le site de cet éditeur :

VLB ÉDITEUR

Voici les titres de cette collection présentés chez Planète Québec :

CANADIENS FRANCAIS ET LA GUERRE DE SECESSION

DANS LE NOIR DU POÈME

DE MARCEL OUIMET À RENÉ LÉVESQUE

HISTOIRE DE LA BANDE DESSINÉE AU QUÉBEC

HISTOIRE RELATIONS INTER. DU QUEBEC

HISTOIRE DE L’HUMOUR AU QUEBEC (DE 1945 A NOS JOURS)

HISTOIRE DE LA TRIBUNE DE LA PRESSE A QUEBEC

ILS VOULAIENT CHANGER LE MONDE – LE MILITANTISME MARXISTE-LÉNINISTE

L’IMPOSSIBLE RETOUR DE LA FRANCE De « La Capricieuse » à de Gaulle

LE LYS ET LE LOTUS

NOUS PROTEGEONS L’INFORTUNE

RENÉ LÉVESQUE – Mythes et réalités (livre et CD)

L’EXPÉRIENCE SYNDICALE AU QUÉBEC. Ses rapports avec l’État, la nation et l’opinion publique

LABELLE ET CAMILLIEN – Deux figures du populisme canadien-français