Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

~~~~~

CE QUE LES CRITIQUES ONT DIT DE CE PREMIER ROMAN :

« Premier roman d’une justesse incomparable »

Hélène de Billy

« Une voix drôle, malicieuse, grinçante et impudique… »

Sylvain Trudel

« Une chronique attachante et même drôle parfois… »

Réginald Martel

CE QU’EN DIT SON ÉDITEUR :

PJ POIRIER est un ingénieur diplômé qui ne veut pas ingénier – enfin, pas tout de suite, parce qu’il a quelques dizaines de romans urgents à écrire avant.

De toute façon, il est encore jeune, 25 ou 26 ans, et il a tout son temps, et encore toute sa vie dedans lui.

Ça fera peut-être un pont au moins quelque part, et quelques voitures à l’eau, mais surtout et d’abord un auteur de plus à porter dans nos coeurs.

CE QUE PHILIPPI EN DIT :

« Je sais bien, juste à me voir, on pourrait dire bien des calomnies sur mon compte. Je ne suis pas dupe. Il est sans boulot. Il boit jusqu’à l’excès. Il n’est jamais proprement rasé. Ses vêtements ont fait la guerre ou quoi ? Mais qu’est-il ! Ils s’impatientent, les salopards de bureaucrates. Mais c’est bon, je crois avoir trouvé. Je crois faiblement savoir. Une légère intuition. Je suis Poète.

« Ce secret, ce doux réconfort reste pour l’instant dans le creux de mon coeur. Mais attention ! Il faut savoir lire entre les lignes. Il s’agit d’un projet et non d’un fait. Je suis poète veut surtout dire : je serai poète ou rien. Un piètre poète, s’il le faut. Je m’en fous, j’en serai un ! J’arrache vilement le flambeau des pattes d’André Fortin – ses petites mains mortes s’agrippaient à la plume si désespérément. Je tire un dernier coup, voilà sa dépouille dépouillée ! Je prends mes jambes à mon cou dans la nuit bleue pour fuir ce cimetière obscur.

« C’est chacun pour soi, quoi ! »

L’AMOUR EST UN CARGO SANS PILOTE
P.J. Poirier
LES ÉDITIONS INTERNATIONALES STANKÉ
232 pages – 22,95 $