Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

La poésie vient vers nous lorsque nous sommes jeunes. Plus tard nous jouons aux poètes et ce n’est qu’après une dizaine d’années de pratique que nous pouvons nous dire poètes.

La poésie nous permet de raconter des histoires, de nous raconter des histoires. Cependant, depuis quelque temps, je refuse de raconter des histoires. Je veux que les histoires qui m’ont fait me racontent et racontent aussi les peuples qui me traversent.

Un travail depuis peu, plus qu’un jeu donc. Être l’historien de ma propre vie, dirait Patrick Straram citant Jean-Luc Godard.

Antonio D’Alfonso est poète, romancier, critique littéraire, cinéaste indépendant et directeur de la maison d’Éditions Guernica.

Il est né à Montréal en 1953 de parents italiens qui viennent de la région de Molise. Après avoir poursuivi des études à Loyola College il a complété une maîtrise avec une thèse qui porte sur « Une analyse sémiologique de Mouchette, un film de Robert Bresson. » (1979)

Très actif dans la vie littéraire montréalaise durant de nombreuses années, en 1982 il a participé à la création de la revue Vice Versa qui s’intéressait aux problématiques interculturelles. Avec Marco Micone et Fulvio Caccia il devient un des plus importants écrivains québécois d’origine Italienne. Il a publié plusieurs titres de poésie dont L’autre rivage (1987), L’amour panique (1988), L’apostrophe qui me scinde (1998) et Comment ça se passe (2001).

Son texte le plus notoire, le roman, Avril ou l’anti-passion (1990) il l’a traduit en anglais sous le titre, Fabrizio’s Passion (1995). Il écrit aussi bien en anglais qu’en italien.

En 1978 Antonio D’Alfonso a fondé la maison d’Éditions Guernica où il a publié de nombreux auteurs québécois, canadiens et italiens. Il a dirigé des anthologies dont, Quêtes: Textes d’auteurs italo-québécois, avec Fulvio Caccia (1983), Voix off: Textes de dix poètes angolophones au Québec (1985), et Le paysage qui bouge (2000). Il vit à Toronto depuis 1994.
Voir :
Canadian Writers

M. D’Alfonso est l’éditeur en chef des éditions Guernica. Guernica a fêté son 25e anniversaire en 2003. Ils ont publié au-delà de 300 titres et plus de 400 auteurs. Leur catalogue consiste de livres écrits par des hommes et des femmes provenant des quatre coins du monde. Le but de la maison? Promouvoir la co-existence pacifique des cultures sur cette planète. Pourquoi Guernica? En mémoire des enfants, des femmes et des hommes qui ont été tués en Espagne, le 26 avril 1937, par les bombes des militaires nationalistes.
Les Éditions Guernica

L’APOSTROPHE QUI ME SCINDE
Antonio D’Alfonso
ÉDITIONS LE NOROÎT
77 pages – 16,95 $

16,95 $

Voir : Éditions du Noroît
……………………………………………..
Livres pour enfants de Lysette Brochu

info@lysettebrochu.com