Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

Diane, journaliste québécoise en vacances en Écosse, plus précisément au cœur des Highlands non loin du Loch Ness, fait par hasard la rencontre d’un couple de jeunes mariés, Sarah et Jérémie. Elle se lie d’amitié avec eux.

Or, dans le village où ils se trouvent, des meurtres et des morts mystérieuses se produisent en série.

Concurremment, Sarah est aux prises avec des malaises et des visions étranges qui semblent en rapport avec les événements tragiques qui hantent les lieux.

A-t-elle déjà vécu au château de Highstone? Que s’est-il passé entre les murs séculaires du donjon de Hautefaille?

De retour à Chicoutimi, Diane, Sarah et Jérémie ne seront pas au bout de leurs peines. Des ombres menaçantes planent sur eux, dont ils ignorent l’origine.

Roman à l’intrigue très touffue, Le Cachot de Hautefaille présente un heureux mélange de genres; polar, fantastique et thriller se côtoient avec bonheur.

Encore une fois, madame Dupuy nous sert un ouvrage bien ficelé, aux rebondissements nombreux et où les routes qui mènent à la conclusion sont excessivement sinueuses.

On nous entraîne des vastes étendues enneigées du Québec aux collines austères de l’Écosse.

Un autre roman de Marie-Bernadette Dupuy qui touche la cible avec naturel, avec talent.

Titres parus chez cet éditeur :

L’Orpheline du Bois des Loups
L’Amour écorché
Les Enfants du Pas du Loup
Le chant de l’océan
Le Refuge aux roses
La demoiselle des Bories
Le Cachot de Hautefaille

LE CACHOT DE HAUTEFAILLE
Marie-Bernadette Dupuy
LES ÉDITIONS JCL
2006 – 320 pages – 19,95$

LES ÉDITIONS JCL