Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

Claire, la fille du maître papetier Colin Roy, espère le retour de Jean Dumont, son premier amour parti travailler au loin.

La vie les a séparés, mais le jeune homme lui a confié l’éducation de son enfant, Faustine, dont la mère est morte dans des circonstances tragiques.

Au Moulin du loup, la vie quotidienne poursuit son cours paisible en cette année 1905.

Les frères de Claire, Matthieu et Nicolas ont adopté la fillette, ainsi que le demi-loup, Sauvageon.

Entre son vieil ami Basile, ancien instituteur aux idées humanistes, sa servante Raymonde, mariée au meilleur ami de Jean, l’ancien matelot Léon, devenu domestique chez les Roy, les travaux ménagers, sa passion pour les herbes médicinales, Claire a trouvé un équilibre.

Le retour de Jean, en compagnie de Térésa, une veuve tapageuse et volubile, va briser la paix de la maisonnée.

Le couple emmène Faustine, au grand désespoir de toute la famille.

Mais Claire ne renonce pas.

Elle veut reconquérir l’homme qu’elle aime et reprendre la fillette.

Sa force morale et sa sincérité viendront à bout de tous les obstacles.

Jean lui revient finalement et ils se marient.

Au fil des années, s’égrènent joies et peines. Les enfants grandissent.

Puis une femme, Blanche Dehedin, arrive au moulin afin d’annoncer à Jean qu’elle est sa soeur jumelle et lui offre la moitié de son héritage.

Femme ambiguë, la nouvelle institutrice du village va semer le trouble dans ce foyer paisible.

Mais l’amour qui unit Jean et Claire résiste à toutes les tempêtes, jusqu’à ce que la Première Guerre mondiale les sépare.

Suite extrêmement réussie du premier tome intitulé Le Moulin du loup, ce titre montre des personnages sculptés avec énormément d’acuité et de justesse.

L’auteure réussit encore à recréer une atmosphère d’autrefois, où l’on a l’impression de sentir les parfums et d’entendre les bruits qui entourent le moulin.

Cette histoire se laisse lire avec bonheur, une histoire où l’on entre sans se faire prier et où l’on n’en ressort qu’à regret.

Un grand roman du terroir français qui se lit avec gourmandise.

L’AUTEURE :

MARIE-BERNADETTE DUPUY vit à Gond Pontouvre, en France. Elle détient un brevet supérieur d’enseignement commercial, option secrétariat, de l’École d’Hôtesses et de Secrétariat. Elle a mérité le prix d’excellence en secrétariat en 1972 et la médaille d’or de la Société d’encouragement au bien de la Charente.

Cette auteure prolifique a fait paraître plus d’une trentaine de livres.

Parallèlement à son travail d’écrivaine, elle se consacre à l’édition et dirige le magazine Promenades, qui met en valeur le patrimoine charentais.

LE CHEMIN DES FALAISES
Marie-Bernadette Dupuy
LES ÉDITIONS JCL
2007 – 642 pages – 26,95$

LES ÉDITIONS JCL

Titres de cette auteure parus chez cet éditeur :

L’Orpheline du Bois des Loups
L’Amour écorché
Les Enfants du Pas du Loup
Le chant de l’océan
Le Refuge aux roses
La demoiselle des Bories
Le Cachot de Hautefaille
Le Val de l’Espoir
Le Moulin du Loup
Le Chemin des falaises