Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

À soixante-treize ans, Julius Hertz s’interroge : comment occuper le temps qu’il lui reste à vivre ?

Il pourrait partir à Paris et y revoir son tableau favori ; il pourrait faire plus ample connaissance avec cette délicieuse jeune femme qui vient de s’installer à côté de chez lui ; il pourrait demander en mariage cette cousine qu’il n’a pas vue depuis plus de trente ans ; il pourrait aussi vendre son appartement, déménager et repartir de zéro.

Enfin ! cette vie morose et morne ne saurait être la fin de tout.

Il doit y avoir autre chose. Mais quoi ?

Avec délicatesse et une pointe d’ironie, ANITA BROOKNER dépeint les petites manies et les grandes angoisses qui apparaissent avec l’âge, mais aussi la profonde lucidité que seule l’expérience peut apporter.

L’AUTEURE :

Historienne d’art, ANITA BROOKNER a publié une vingtaine de romans. Récompensée en 1984 par le Booker Prize pour Hôtel du Lac (Belfond, 1998), elle est considérée comme l’une des romancières anglaises les plus importantes.

Parmi ses derniers titres parus chez Belfond : Une chute très lente (2001), Une trop longue attente (2002), Fêlures (2003).

LE DERNIER VOYAGE
(The Next Big Thing)
Anita Brookner
Traduction : Michelle Herpe-Voslinsky
LES ÉDITIONS BELFOND
2004 – 214 pages – 34,95$ – 18,50 euros

LES ÉDITIONS BELFOND